FAQ vanlife : les questions qu’on nous pose le plus

par | Avr 16, 2023 | Vanlife

Bienvenue sur objectif-vie-en-van.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir nos conseils et nos inspirations gratuitement dans votre boite mail : cliquez ici pour recevoir gratuitement tous nos conseils ainsi que notre eBook « Vanlife Starter Pack » en bonus.

Cela fait maintenant plus de 2 ans que nous partageons avec vous notre passion pour la vie en van ou fourgon aménagé, l’aménagement de véhicule et l’aventure. Nous adorons échanger avec vous, répondre à vos interrogations et vous aider à faire les bons choix. Et lorsqu’on discute avec vous, il y a certaines questions qui reviennent très souvent. 

Alors, nous avons décidé d’y répondre dans un article pour que les réponses à ces questions soient publiques et qu’elles puissent servir à toute la communauté et à tous nos lecteurs, même à ceux qui n’oseraient pas les poser.

Dans cet article, nous allons répondre avec la plus grande honnêteté aux questions qui nous sont le plus posées. Êtes-vous prêt à entrer un peu plus dans notre quotidien ? 😁

Bienvenu dans notre FAQ vanlife. (Cet article sera mis à jour régulièrement)

Comment avez-vous trouvé et choisi votre fourgon ? 

hermès notre fourgon aménagé iveco daily 35-8 de 1996 de couleur bleu sur un spot

En septembre 2021, nous venions de rentrer de notre road trip en voiture aménagée, et nous étions encore tout excités par l’aventure. On se sentait prêt à sauter le pas d’acheter un véhicule plus grand pour voyager et sûrement vivre dedans.

Les critères 

Nous avons commencé nos recherches début septembre 2021. On a d’abord établi une liste de besoins pour définir quel genre de véhicule pourrait nous correspondre. On voulait un véhicule : 

  • avec moins de 200 000 km ; 
  • datant d’avant les années 2010 ; 
  • un modèle ancien de préférence (coup de coeur pour les iveco daily 35-8, les mercedes 207D, les volkswagen LT40 ou les mercedes MB100) ; 
  • dans lequel on pouvait tenir debout ; 
  • dans un état assez correct (peu de rouille…) ;

Nous avons cherché sur Leboncoin et la Facebook Marketplace. On regardait de temps en temps les annonces…en fait c’était plutôt au moins 1 fois par jour.

Nous avons eu des coups de coeur, discuté avec des vendeurs, visité plusieurs fourgons avant de trouver notre Hermès.

La rencontre

Un midi, lors de la pause déjeuner, nous sommes tombés sur l’annonce sur Leboncoin. Nous avons directement envoyé un message pour avoir plus de détails.

Ce n’est qu’après nous être emballé et avoir envoyé le message que nous avons vu que le camion était disponible dans un village à côté de Toulouse, soit à plus de 800 km de chez nous…

Mais chaque réponse du vendeur confirmait notre envie de le voir en vrai. Le soir-même, nous étions en voiture, direction le sud de la France pour aller visiter notre Hermès. Dès qu’on l’a vu, on a su que c’était lui. Il était en bon état, avait 178 000 km au compteur et avait peu de rouille.

Bon, il était déjà aménagé. Et on souhaitait plutôt un véhicule vide pour l’aménager nous-mêmes. Mais bon, l’aménagement n’était pas si mal, il nous correspondait plutôt bien. Seul hic, il est VASP atelier. Et quand on cherche sur internet, les normes liées à la mention VASP atelier, on ne trouve pas grand chose…

Mais il nous plaisait vraiment !  👍

Bref, nous sommes repartis en Normandie avec des étoiles dans les yeux. 

Puis, est venu le moment de la réflexion : on achète ou on n’achète pas ? 

Il nous a fallu quelques jours pour prendre notre décision. Mais voilà, quelques semaines plus tard, nous étions de retour dans le sud de la France pour signer les papiers et repartir au volant de notre maison sur roues.

Les mauvaises surprises

Quelques jours après notre achat, nous avons découvert quelques mauvaises surprises : une fuite d’huile, un klaxon qui ne fonctionne pas, une batterie moteur mal fixée,… 

Contrôle technique arrangé ou mal chance ? On ne sait pas. 

À ce moment-là, on était un peu frustré de notre achat… le fourgon en lui-même n’était pas donné donc on ne pensait pas devoir faire des frais dessus quelques jours après l’avoir acheté…

Nous avons fait réparé la fuite d’huile (la facture était salée…) et nous avons rebranché le klaxon et refixé la batterie moteur. 

Profitons du voyage

Mais depuis, nous n’avons jamais eu de problème avec Hermès. Il a passé le contrôle anti-pollution haut la main en septembre 2022. 

Nous avons officiellement emménagé dans notre fourgon et nous voyageons actuellement à son bord. Nous espérons ne pas avoir trop de problème pour le contrôle technique de septembre 2023. En attendant, nous profitons un maximum de notre voyage.

Maintenant que nous vous avons expliqué comment nous avons trouvé et choisi notre fourgon, nous souhaitons vous aider à trouver votre future maison sur roues.

Comment faites-vous pour vous laver ? 

notre douche à l'intérieur de notre fourgon

Nous avons la chance d’avoir un bac de douche dans notre fourgon. En effet, à l’entrée, si on soulève le parquet, il y a un bac de douche incrusté dans le sol. Au plafond, nous avons un tuyau de cuivre en forme de rond. Celui-ci nous sert à accrocher notre rideau de douche. 

Ensuite, deux options s’offrent à nous : nous pouvons prendre le robinet d’eau de la cuisine et le caller dans le rideau pour nous doucher avec. Ou bien nous pouvons remplir une bassine d’eau.

Dans notre fourgon, nous n’avons ni eau chaude, ni pression. 

Pour nous laver, le plus souvent, nous remplissons une bassine d’eau (de l’eau que nous avons fait chauffer au préalable sur nos plaques de cuisson). Ensuite on se lave au gant : on se mouille au gant, on se savonne et on se rince avec un gobelet en plastique.

Nous utilisons environ 3 litres d’eau par jour, chacun, pour se laver. Et un peu plus lorsqu’on se lave les cheveux (tous les 4 ou 5 jours).

L’inconvénient majeur de notre douche c’est son installation, en effet, accrocher le rideau de douche et faire chauffer de l’eau prend quelques minutes. Et faire sécher le rideau de douche reste relativement long, surtout si nous n’avons pas la possibilité de l’étendre à l’extérieur du camion.

Grâce à notre douche intérieure, nous pouvons garder une bonne hygiène et rester propre même lorsqu’il fait très froid dehors.

Si vous voulez connaître les différentes techniques qui existent pour se laver dans un van ou fourgon aménagé, on vous invite à lire cet article : 

Comment faites-vous vos besoins ? 

Toilette sèche dans un van aménagé
Nous avons fait quelques travaux depuis cette photo…

Rien de bien compliqué. Nous avons des toilettes sèches dans notre fourgon. L’un de nous va à l’avant du camion pendant que l’autre fait ses besoins.

Pour nous, c’était vraiment important d’avoir des toilettes à l’intérieur de notre fourgon. Notamment, parce que lorsque nous restons sur une aire de camping-car, il est parfois difficile de trouver un petite coin de nature pour faire ses besoins…

Au niveau odeur, nous n’avons pas de réel problème. Il suffit de les vider assez régulièrement.

Au fur et à mesure de l’utilisation de nos toilettes, nous nous sommes rendu compte d’un besoin de plus d’intimité. Nous pensons déjà à notre prochain fourgon et dans celui-ci, nous aimerions un vrai coin toilettes/douche fermé.

Si vous avez besoin de conseils pour choisir vos toilettes sèches, nous avons écrit plusieurs articles à ce sujet : 

Comment trouvez-vous vos spots ? Vous n’avez pas trop peur ? 

notre fourgon aménagé Hermès sur un joli spot devant une réservoir

Pour trouver nos spots, que ce soit en France ou ailleurs, nous utilisons principalement 2 applications mobiles : Park4Night et Google Maps.

Malgré tous les commentaires négatifs que l’on peut entendre sur l’application Park4Night, nous continuons de l’utiliser et elle nous est vraiment très utile. Nous avons la version payante (à 10 € par an) et grâce aux nombreux filtres nous arrivons souvent à trouver notre bonheur.

Nous utilisons souvent Google Maps en complément. En effet, nous utilisons le mode street view ou bien la vue satellite pour nous rendre compte du chemin d’accès de certains spots trouvés sur Park4Night.

Nous alternons entre aire de camping-car et spot sauvage. Il nous arrive de rester quelques jours au même endroit lorsqu’on s’y sent bien, cela nous permet de travailler plus efficacement.

Pour répondre à la deuxième partie de la question, nous n’avons pas vraiment peur. En fait, on essaie de trouver un endroit agréable pour se poser. Si lorsqu’on arrive, on ne sent pas bien, on se sent observé ou on sent qu’on dérange, on s’en va et on cherche autre chose.

On se dit que si on vit avec la peur, on ne vit plus. Donc, on essaie de ne pas penser au pire.

C’est vrai qu’au tout début, sur nos premiers spots nature, on était un peu stressés parfois (surtout moi #Johanna). Mais avec le temps, j’ai appris à me détendre, à plus profiter du moment et à ne plus penser au pire.

Si vous avez besoin de conseils sur la sécurité en fourgon, on vous invite à lire cet article : Comment dormir en sécurité dans son van ou fourgon aménagé ? Équipements et conseils.

Comment faites vous financièrement pour vivre dans votre fourgon ? 

la vue depuis notre bureau
Travailler avec la vue sur le lac

Lorsque nous avons acheté notre camion (en octobre 2021), nous venions de finir nos études. Cela faisait déjà un peu plus de 6 mois que le blog était en ligne. On commençait à gagner un tout petit peu d’argent avec l’affiliation (un peu moins de 10 € par mois), mais pas de quoi vivre. 

Nous avons acheté notre fourgon avec nos économies. Mais il était temps pour nous de renflouer les caisses. Quelques semaines après l’achat du van, Johanna a été embauché en CDD en tant qu’assistante administrative. Et Gabriel continuait de développer le blog, tout en lançant son activité de développement web : webee-digital.com.

Le CDD de Johanna a pris fin en juillet 2022. Le blog s’est bien développé depuis et nous avons de plus en plus de visites (on vous remercie pour votre soutien! 🤗). Johanna a donc repris son rôle dans la création de contenu sur objectif-vie-en-van.com et elle se forme au développement web pour rejoindre l’entreprise de Gabriel.

Pour résumer, à ce jour, nous gagnons un peu d’argent grâce à la création de contenu (affiliation et publicité) mais pas assez pour en vivre. Et nous gagnons de l’argent grâce au développement web. 

Ces activités nous permettent de subvenir à nos besoins, de vivre dans notre fourgon et d’être libres : nous pouvons voyager et travailler depuis n’importe quel pays (nous sommes actuellement en Espagne) et nous pouvons gérer notre temps comme on l’entend.

Si le fait de pouvoir travailler depuis votre fourgon vous intéresse, voici quelques articles que vous pouvez lire : 

Conclusion 

Conclusion de notre faq vanlife

Nous avons essayé de répondre avec la plus grande honnêteté possible aux questions qui nous sont le plus posées. On espère que cela vous aidera à vous projeter dans ce mode de vie. Nous tâcherons de mettre régulièrement à jour cet article, en ajoutant certaines questions. 

D’ailleurs, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions en commentaire, ou bien par email ([email protected]). Nous nous ferons un plaisir d’y répondre !

À bientôt, 
Johanna & Gabriel 

Johanna et Gabriel de "Objectif vie en van"

Johanna et Gabriel

Nous sommes les fiers propriétaires d’Hermès, un Iveco 35-8 de 1996, et les conteurs d’aventures de la vie en van. Notre transition de la vie sédentaire à la vie nomade en van est née d’une soif de liberté géographique.

🌱 Notre mission sur « Objectif Vie en Van » ?
Éveiller l’inspiration et montrer que, grâce à l’audace, une vie hors des conventions est non seulement réalisable mais aussi profondément épanouissante.

📍 Notre leitmotiv ?
La vie nomade de vos rêves est plus accessible que vous ne le pensez.

🚀 Déjà, plus de 95 000 lecteurs par mois nous font confiance.
Rejoignez cette belle aventure!

Nos ebook

4.95 

6.95 

Ebook freelance en van : de l'idée à l'indépendance totale

9.99 

Ebook freelance en van : de l'idée à l'indépendance totale

3.99 

Pensée spécialement pour vous

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Et apprenez en plus sur la vanlife !

Ce formulaire vous permet de recevoir nos conseils, inspirations et astuces réguliers sur la vie à bord d’un véhicule aménagé et nos offres de produits et services afin de vous aider à avancer dans ce domaine. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un clic. En savoir plus (mentions légales).

2 Commentaires

  1. Isabelle

    Merci beaucoup pour cet article détaillé ! Nous avons un T4 de 2002 acquis récemment et pensons acheter une douche et une cabine Décathlon pour nous doucher à l’extérieur. Pour les WC, on a un seau en plastique avec lunette sur lequel on met un sac poubelle, ça dépanne bien mais pas super écolo. Isabelle

    Réponse
    • Johanna & Gabriel

      Salut Isabelle,

      Merci pour ton retour et pour avoir partagé ton expérience avec nous. Félicitations pour votre acquisition du T4 de 2002, c’est une belle bête !

      Pour la douche extérieure, la cabine Décathlon est pratique, facile à monter, et permet d’avoir un peu d’intimité même en pleine nature. Concernant les WC, on comprend tout à fait. Après, il est toujours possible d’utiliser des sacs biodégradables ou compostables comme alternative aux sacs poubelle traditionnels. Ils se décomposent beaucoup plus rapidement et ont un impact moindre sur l’environnement.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Rejoignez notre Forum des Passionnés de Véhicules Aménagés !

Participez aux discussions, échangez des conseils et partagez vos aventures avec d'autres passionnés.

Découvrir le Forum

Pin It on Pinterest