Fourgon aménagé d’occasion entre particuliers : 7 conseils pour trouver la perle rare

par | Vanlife

Bienvenue sur objectif-vie-en-van.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir nos conseils et nos inspirations gratuitement dans votre boite mail : cliquez ici pour recevoir gratuitement tous nos conseils ainsi que notre eBook « Vanlife Starter Pack » en bonus.

Cela fait maintenant plus de 8 mois que nous avons acheté Hermès (c’est le nom qu’on lui a donné). On a fait le choix de l’achat d’un fourgon aménagé d’occasion entre particuliers pour une raison assez simple : le budget.

En effet, acheter d’occasion et surtout, entre particuliers, permet de faire de grosses économies.

Là où un utilitaire, un van, un fourgon ou un camping-car neuf coûte entre 20 000 et 100 000 €, une seconde main peut coûter largement moins de 10 000 € !

Pour nous, ça a été la faute à pas de chance. En effet, il se trouve que notre bonne affaire s’est avérée plutôt mauvaise (problèmes mécaniques importants).

En 8 mois, nous avons largement eu le temps de réfléchir à notre sort et on a réussi à tirer quelques leçons de nos erreurs. Cela ne nous protègera pas à 100 % lors de notre prochaine acquisition, mais on sera mieux préparé.

Nous avons envie qu’il en soit de même pour vous.

Ainsi, à la fin de cet article, vous saurez comment dénicher les bonnes affaires à coup sûr. On vous donnera également quelques conseils pour préparer et réussir la visite de votre futur camion aménagé !

Avant de continuer votre lecture, assurez-vous que vous avez lu notre article pour savoir comment choisir son van aménagé. Une fois que ça serait fait, vous aurez une idée générale du van que vous souhaitez acheter. Vous pourrez passer au sujet de cet article : la recherche de la perle rare.

Conseil n°1 : Mettez-vous des barrières

Quand on recherche un camion aménagé d’occasion, il est facile de se laisser emporter par toutes les annonces et de perdre son temps (et potentiellement son argent).

Pour éviter ça, mettez-vous quelques barrières et ne les dépassez sous aucun prétexte :

Déterminez votre budget max

Quelle est la raison de votre achat ? Est-ce pour vagabonder les week-ends et les vacances ou est-ce pour y vivre à l’année

Dans tous les cas, nous vous conseillons de prévoir un fond d’urgence avant de vous lancer dans ce style de vie quelques semaines par an ou à temps complet.

Certain-e-s vous diront que c’est la vie et que ce qui doit arriver arrivera. C’est une façon de penser comme une autre, mais si vous lisez cet article, nous savons que vous aimez prévoir les choses. 

En fait, si vous avez suffisamment d’argent et que vous savez que vous pouvez en perdre un petit peu, vous pouvez y aller les yeux fermés. Dans le cas contraire : déterminez un budget max et ne le dépassez pas !

SI vous tombez en panne en plein road-trip et que vous n’avez pas les fonds suffisants pour financer les réparations, vous vous retrouverez sans votre maison roulante (sans maison tout court) et ça sera la fin de l’aventure.

On ne veut pas vous faire peur, mais ce sont des choses qui arrivent aux personnes qui ne prévoient pas de budget. 

Nous vous conseillons de déterminer ce dernier en déterminant le montant maximum que vous souhaitez mettre dans votre futur véhicule aménagé ainsi qu’en déterminant le montant max que vous souhaitez mettre dans les réparations et dans l’entretien.

Pour info, plus un véhicule est vieux et à beaucoup de kilomètres dans les roues, plus il y aura de frais à prévoir.

Ce qui peut être intéressant, c’est d’évaluer le remplacement complet du moteur du van aménagé pour avoir une idée du type de fonds de secours nécessaire aux réparations.

Pour notre Iveco 35-8 de 1996, les moteurs sont de plus en plus difficiles à trouver. Ils coûtent entre 2 000 et 4 000 €. Il faut en moyenne 13 à 18h de travail pour changer un moteur et le coût horaire des garagistes varie entre 70 et 120 €/h. Rajoutez donc 1 500-2 000 € au prix de votre moteur et vous aurez une estimation du prix des réparations les plus onéreuses.

Déterminez votre budget max, écrivez-le, tatouez-le, mais ne le dépassez pas. 

L’âge du fourgon aménagé d’occasion

De la même manière que pour le budget, déterminez une tranche d’âge pour votre future acquisition. Les camions aménagés les plus récents sont généralement les plus sûrs. 

De plus, avec le développement des zones à faibles émissions (ZFE), plus votre véhicule sera récent, moins vous vous sentirez concerné (et plus vous pourrez aller où vous le souhaitez).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Park4Night : Comment utiliser l’application pour trouver des spots en van ?

D’un autre côté, les véhicules plus anciens sont plus faciles à réparer. Ce qui est un bon point si vous pouvez le faire vous-même. Cela dit, les intervalles d’entretiens sont aussi plus fréquents. 

Bien évidemment, il y a des exceptions : on connait des personnes qui ont un véhicule récent qui a plus de problèmes qu’un véhicule très ancien.

C’est un peu la loterie.  

Quelle doit être l’âge minimal et maximal du fourgon d’occasion que vous recherchez ? 

Le kilométrage

Un fourgon avec beaucoup de kilomètres au compteur (+200 000km) est un fourgon qui demandera beaucoup d’entretien. 

Au contraire, si vous partez sur un véhicule aménagé avec un kilométrage faible, ça peut aussi poser problème. En effet, cela peut notamment signifier qu’il a plus souvent été garé plutôt qu’utilisé. 

Dans ce cas, il faudra s’attendre à un remplacement des pompes à carburant, des courroies, des batteries, des pneus et des freins. 

Essayez de trouver le juste milieu :

  • Pour opter pour la sécurité, cherchez du côté des moins de 100 000km ;
  • Si vous êtes prêts à faire quelques frais, cherchez du côté des moins de 170 000km ;
  • Et enfin, si vous aimez le goût du risque, cherchez du côté des plus de 170 000km.

La Rouille

Une dernière chose avant de passer au conseil n°2. La rouille est ce qu’il y a de pire pour un véhicule aménagé. Plus ce dernier est ancien, plus il a de chance d’en avoir.

L’éliminer demande bien souvent du temps et de l’argent. Si elle existe en petite quantité, c’est gérable à condition de s’en occuper le plus rapidement possible. 

En général, méfiez-vous des fourgons rouillés. Ils sont souvent source de problèmes.

Conseil n°2 : Déterminez le type de fourgon aménagé d’occasion que vous voulez

Lorsqu’un particulier vend son fourgon aménagé, c’est pour une bonne raison : 

  • Trop grand/petit ;
  • Pas assez haut/trop haut ;
  • Pas assez discret ;
  • Etc.

Si c’est votre premier achat et que vous ne savez pas encore exactement ce que vous voulez, commencez par le déterminer et lisez cet article pour savoir s’il est préférable d’acheter ou de louer un van.

Dans la partie “Approfondir la recherche” de notre article pour apprendre à choisir son van aménagé, nous vous aidons à réfléchir à vos besoins :

  • Pour quel usage ?
  • Quelle taille (L1H1, L1H2…) ?
  • Quelle motorisation ?
  • Quel modèle (pourquoi) ?
  • Etc.

Nous vous conseillons vraiment de faire cette étape. Elle rendra votre recherche beaucoup plus précise et il sera plus facile pour vous de dénicher LA bonne affaire.

Conseil n°3 : Cherchez avec le bon état d’esprit

À partir de maintenant, vous pouvez ouvrir Leboncoin, Facebook Marketplace, Vanlife Market et autres et commencer à rechercher votre prochaine maison sur roues !

Même si vous savez exactement ce que vous cherchez, ne vous attachez pas trop à une annonce en particulier. Prenez toujours du recul.

Comme on dit : “l’amour rend aveugle”. 

Lorsqu’on achète un fourgon aménagé d’occasion (ou neuf d’ailleurs), si les émotions prennent le dessus, elles influenceront la réalité. 

C’est vrai, il est possible de laisser passer la perle rare en n’allant pas assez vite. Mais d’un autre côté, mieux vaut prendre ses précautions. 

De toute façon, il n’existe pas qu’une seule perle rare. Elles sont juste rares.

Conseil n°4 : Osez demander

La plus grosse partie de l’achat de votre van de seconde main représente les interactions sociales. Le vendeur n’a pas forcément tout écrit sur l’annonce (honte à lui) et vous ne pouvez pas deviner ce qui n’est pas écrit et ce que vous n’avez pas vu. 

Osez demander :

  • Tout l’entretien qui a été réalisé ces dernières années ; 
  • De vous envoyer plus de photos ;
  • De lui demander pourquoi il se sépare de son véhicule (ça peut donner de bonnes informations) ;

Plus vous aurez d’informations, plus il sera facile de vous décider. 

Ne tombez pas non plus dans la crédulité. Il arrive que les personnes mentent pour se débarrasser de ce qui est devenu un véritable gouffre financier.

Osez donc demander une visite. De toute manière, on n’achète pas un véhicule d’occasion, quel qu’il soit, sans aller le voir et sans l’essayer. 

Conseil n°5 : Estimez le prix correct de votre camion aménagé d’occasion

La vanlife est devenue un effet de mode depuis quelques années. En soi, c’est une très bonne chose.

Cependant, ça a aussi pour effet de faire gonfler les prix des fourgons aménagés. Certaines personnes n’ont pas peur de vendre un utilitaire 20 000 € alors qu’il en vaudrait un peu moins de 6 000 € dans le “vrai monde”.

Que ce soit du côté du vendeur ou de l’acheteur, il n’est jamais vraiment évident d’estimer le prix d’un camion aménagé d’occasion. 

La première chose à vérifier, c’est sa cote. Cependant, en fonction de l’âge du véhicule, vous ne pourrez pas forcément la trouver. Mais vous pouvez toujours essayer en tapant dans Google :

  • “Cote utilitaire occasion” ;
  • “Cote véhicule” ;
  • “Calcul argus véhicule” ;
  • Etc.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   18 applications pour voyager en camping-car et fourgon aménagé

Si vous ne trouvez pas – comme ça a été le cas pour nous – recherchez simplement le même véhicule sur le marché. Vous trouverez des sites sur lesquels ce sont des professionnels qui vendent le même fourgon que vous cherchez à acheter.

C’est là que nous avons vu que notre Iveco 35-8 coûtait entre 2 000 et 3 000 € alors que nous l’avons acheté 7 200 € 🥲.

Même s’il était déjà aménagé avec un système électrique solaire, un système d’eau, une bonne isolation, etc., c’était peut-être un peu excessif comme prix.

En naviguant sur ces types de sites, il est assez simple de faire des estimations. Et elles sont fiables dans 99 % des cas.

Enfin, la dernière option pour laquelle vous pouvez opter à condition que le vendeur n’habite pas trop loin de chez vous ; c’est directement d’aller voir un garagiste ou un concessionnaire. Ils sauront regarder le véhicule et estimer un prix juste. 

On ne va pas vous le cacher, pour cette dernière option, il y a peu de chance que le vendeur accepte. Mais on ne sait jamais ! 

Conseil n°6 : Envisagez l’achat d’un fourgon aménagé d’occasion entre particuliers correspondant à vos compétences en bricolage

Il existe 3 types de véhicules dans lesquels vous pouvez vivre :

  • Les véhicules aménagés par un professionnel (camping-car, van, fourgon aménagé) ;
  • Ceux aménagés par un particulier (camping-car, van, fourgon aménagé) ;
  • Et les véhicules vides (van, utilitaires, etc.) ;

En général, si vous envisagez l’achat d’un véhicule aménagé par un professionnel, vous pourrez y aller les yeux fermés (quoique…). 

Si vous envisagez l’achat d’un véhicule aménagé par un particulier, veillez à ce que la menuiserie ainsi que les équipements soient de qualité.

Et enfin, si vous optez pour la dernière option ; avez-vous le budget, les outils, la patience et les compétences nécessaires pour aménager un fourgon ?

Pour vous donner une idée, nous avons rédigé un article qui détail le coût de l’aménagement d’un fourgon (6 000€ en moyenne).

En fonction de ces choix, vous pourrez encore plus approfondir vos recherches. Le but étant d’avoir une idée précise de ce qu’il vous faut et de ne pas perdre votre temps sur des annonces qui ne vous correspondent pas.

Conseil n°7 : Estimez la valeur de revente

Chaque année, les fourgons, vans et camping-cars perdent de leur valeur. Lorsque vous en achetez un d’occasion, il y a fort à parier pour qu’il ne vous rapporte quasiment rien à la revente. 

C’est pourquoi il ne faut pas forcément compter sur ça pour récupérer de l’argent. 

À partir du moment où vous ne vous servez pas de cette estimation pour vous dire : “Chouette, je vais pouvoir m’installer un système électrique hors de prix”, ça n’en reste pas moins un paramètre intéressant à prendre en compte. 

C’est donc une valeur qui doit rester dans un coin de votre tête et qui ne doit surtout pas vous servir à aménager votre van. 

Où acheter un fourgon aménagé d’occasion entre particuliers ?

Sur internet, il existe une infinité de plateformes sur lesquelles vous pouvez acheter un fourgon aménagé d’occasion entre particuliers.

La première qui nous vient à l’esprit est Leboncoin. C’est sur cette dernière que nous avons déniché notre Iveco. 

Mais il y a aussi :

Achat de camping-cars, fourgons et vans : comment ne pas se faire arnaquer ?

C’est le sujet d’un article que nous avons rédigé sur le blog de Carine et Nicolas. On vous invite vraiment à le lire et à le relire !

On ne va pas le réécrire, mais voici un petit résumé sous forme de points :

  • Demander une copie du contrôle du contrôle (de l’ancien si le nouveau n’a pas encore été réalisé) ;
  • Regardez les prix du marché ;
  • Questionnez le vendeur pour rechercher des informations ;
  • Demandez à ce que le van soit prêt à l’emploi le jour de votre visite (gaz branché, électricité qui fonctionne, etc.) ;
  • Lisez le carnet d’entretien ;
  • Procédez aux vérifications dans la cabine (vitres, klaxon, essuie-glace, etc.) ;
  • Procédez aux vérifications extérieures (rouille, pneus, phares, bosses, par chocs, etc.) ;
  • Vérifiez l’état général de tout ce qui se trouve sous le capot et prenez en photo tout ce que vous voyez ;
  • Procédez aux vérifications à l’intérieur de l’aménagement (gaz, électricité, chauffage, douche, pompe, etc.) ;
  • Essayez le véhicule et faites-le essayer au vendeur afin de voir comment il conduit ;

Nous espérons que cet article sur l’achat d’un fourgon aménagé d’occasion entre particuliers vous aura été utile. N’hésitez pas à laisser vos questions dans la section des commentaires ci-dessous !

Si vous souhaitez recevoir nos articles directement dans votre boite mail, nous vous invitons également à rejoindre notre newsletter grâce au formulaire ci-dessous 👇

Prêt à changer de vie ?

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque semaine nos derniers articles de blog par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse contact@objectif-vie-en-van.com.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez gratuitement nos emails maison

You have Successfully Subscribed!

Recevez gratuitement les indispensables pour un road trip réussi !

You have Successfully Subscribed!

Nos Meilleurs Conseils sur la VANLIFE et le Nomadisme Digital

Nos Meilleurs Conseils sur la VANLIFE et le Nomadisme Digital

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Shares
Share This