Travailler à distance en van aménagé : nos 5 conseils

par | Digital Nomad

Bienvenue sur objectif-vie-en-van.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir nos conseils et nos inspirations gratuitement dans votre boite mail : cliquez ici pour recevoir gratuitement tous nos conseils ainsi que notre eBook « Vanlife Starter Pack » en bonus.

Travailler à distance en van aménagé est-il possible ? Peut-on travailler ET voyager à temps plein ? Est-il possible de vivre de la vanlife ?

Oui, oui et encore oui !

Cela dit, la vie de nomade numérique comporte à la fois des avantages et des défis.

Avec Johanna, étant donné qu’il nous reste encore pas mal de travaux à faire dans Hermès notre fourgon aménagé, nous ne vivons pas encore à temps plein sur la route.

Mais dès que nous en avons l’occasion, nous le faisons.

Lorsque la pandémie est arrivée, le télétravail s’est rapidement imposé. Beaucoup de personnes se sont mises à travailler depuis leur domicile.

Et beaucoup d’autres personnes ont fait le choix de travailler sur la route dans des camping-cars, fourgons aménagés, vans aménagés ou tout autre véhicule de loisirs !

Si comme nous vous souhaitez aller à contre-courant, changer votre routine, vous réveiller chaque jour dans un endroit nouveau et passer les week-ends à explorer de nouvelles destinations en France ou ailleurs, alors travailler à distance en van aménagé pourra certainement vous convenir.

Découvrez les conseils, les astuces et les autres essentiels dont un nomade numérique vivant la vanlife a besoin pour débuter et/ou s’épanouir dans sa nouvelle vie.

Est-il possible de travailler en van ?

On va casser un mythe ; travailler en van n’est pas aussi glamour que ce que vous pouvez voir sur Instagram.

Par exemple cette photo est stylée, mais croyez-vous qu’il soit réellement agréable de travailler en tailleur avec les portes grandes ouvertes quand il à l’air de faire aussi froid ? Pas sûr.🥶

Il y a beaucoup d’inconvénients à gagner des sous tout en voyageant :

  • Ne pas toujours avoir de connexion internet stable ;
  • Devoir trouver LE spot idéal pour pouvoir travailler sans être dérangé ;
  • Faire attention à sa consommation électrique pour ne pas tomber en rade ;
  • Devoir continuellement gagner de l’argent pour continuer de vivre sur la route (payer le carburant, la nourriture, certains spots, vos factures, etc.).

Vous pouvez estimer votre budget mensuel et annuel en utilisant notre calculateur de budget de la vie en van.

Mais heureusement, les avantages de ce mode de vie l’emportent sur ses limites :

  • Ne plus avoir besoin de faire les trajets domicile-travail et travail-domicile ;
  • Réduire bon nombre de vos dépenses ;
  • Lorsque vous faites des pauses, ne pas simplement vous mettre dans un fauteuil, mais carrément explorer un nouvel endroit ;
  • Augmenter votre productivité ;

Le télétravail devenant de plus en plus populaire, beaucoup d’entre nous peuvent adopter le nomadisme numérique sans pour autant renoncer au confort et au salaire régulier que procure un emploi en CDD ou en CDI dans une entreprise.

De la même manière, il est tout à fait possible de quitter votre emploi pour vous lancer en tant que freelance, entrepreneur ou indépendant.

En plus de tous les avantages que nous venons de citer, quitter votre emploi vous permettra d’avoir un peu plus de flexibilité et de liberté !

Nous pensons sincèrement que les êtres humains sont faits pour êtres nomades. Le mécontentement de la plupart des personnes vient probablement d’un manque de voyage…

… qui sait. 😉

Avant de vous partager nos conseils et astuces pour travailler à distance en van aménagé, voici quelques ressources qui pourraient vous plaire :

Conseils et astuces pour travailler à distance en van aménagé

En moyenne, Johanna fait 47h par semaine et moi, entre 20 et 70h.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   7 conseils pour appliquer vos bonnes résolutions en tant que nomade numérique

Si ma fourchette est aussi large, c’est parce que ma charge de travail dépend grandement de mes missions freelance, du nombre d’articles que j’ai à rédiger, du nombre de vidéos que j’ai à scripter, tourner, monter et du nombre de podcasts que j’ai à enregistrer.

En moyenne, je tourne autour des 45-50h par semaine.

Comme je vous le disais en début d’article, Hermès est en réparation. Nous ne vivons pas encore à 100% dedans. De ce fait, nous n’y travaillons pas non plus encore à 100%.

La seule fois où nous avons vraiment testé le nomadisme digital durant une longue période, c’était l’été dernier lors de notre road trip en voiture aménagée.

Travailler et voyager n’est pas simple et va vous demander de :

  • L’organisation ;
  • L’adaptation ;
  • Prendre sur vous ;
  • Savoir dire stop ;
  • La motivation.

Conseil n°1 : Soyez honnête sur vos projets

Ce premier conseil est destiné à celles et ceux qui souhaitent garder leur CDD ou CDI sur la route afin de garder la sécurité que peut leur apporter un salaire.

Dites à votre employeur où vous êtes, ce que vous faites et comme vous le faites.

Beaucoup de personnes ne comprennent pas ce que c’est que de vivre dans un van. Elles pensent souvent que le voyage est synonyme de vacances.

Et c’est normal puisque dans la vie d’un sédentaire, quand il voyage c’est souvent parce qu’il est vacances.

Mais la vanlife est un mode de vie. Un mode de vie similaire à celui d’un sédentaire à la différence prêt qu’on emporte notre maison partout avec nous.

Expliquez donc à votre employeur et à vos collègues :

  • Comment vous allez avoir accès à Internet ;
  • Où vous allez aller pour travailler ;
  • Quels sont vos projets en termes de voyage ;
  • Comment est-ce que vous vous organisez ;
  • etc.

Si vous le faites correctement et surtout, en toute honnêteté, il y a de grandes chances pour qu’ils vous soutiennent et qu’il s’adaptent à votre situation.

Conseil n°2 : Gérez votre temps comme un/une pro

La gestion du temps est sûrement la chose la plus complexe dans la vanlife. En effet, le principe même de ce mode de vie est qu’il est impossible de savoir de quoi sera fait demain :

  • Une panne qui met fin à vos projets ;
  • Impossible de trouver un spot libre, sécurisé ou autorisé ;
  • Une panne à l’intérieur du véhicule (fuite d’eau, problème électrique, etc.) qui vous empêcherait de travailler ;

Sans compter qu’il y a fort à parier que si vous arrivez à trouver un petit coin de paradis, vous aurez plus envie d’explorer que de travailler.

Le plus important est de se rappeler que vous avez du travail à faire.

Vous avez beau aimer ou détester l’argent, il n’en reste pas moins le nerf de la guerre. En effet, vous en avez besoin pour le carburant, le gaz, pour vous nourrir, pour faire des activités ou encore, pour être à l’abri en cas d’imprévus.

Qui doit avaler un crapaud ferait mieux de le faire le matin à la première heure

Mark Twain

Pour apprendre à mieux gérer votre temps, nous vous conseillons de lire (et appliquer) le livre de Mark Twain ; « Avalez le crapaud » dans lequel il explique l’importance de s’occuper de la plus grosse tâche en priorité.

Cela pour plusieurs raisons :

  • Vous mettre dans de meilleures conditions dès le début de la journée ;
  • Pour vous aider à tirer parti de vos heures de travail les plus efficaces ;
  • Pour favoriser un travail approfondi ;

Conseil n°3 : Apprenez à être flexible

Travailleuse nomade assise dans son van en train de regarder son appareil photo.

Peut-être que vous n’allez pas voyager exclusivement dans votre pays.

Par exemple, si votre camp de base se trouve en France, vous aurez peut-être envie d’aller en Grèce pour profiter de ses 300 jours de soleil par an.

Dans ce cas, vous devrez prendre en compte qu’il existe un décalage horaire d’une heure entre la France et la Grèce.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment devenir un nomade digital en 2022 ?

Donc finalement, que vous travailliez dans une entreprise ou à votre compte, vous devrez vous adapter en vous levant une heure plus tôt par exemple.

Etre flexible fait peur à la plupart des personnes. C’est normal puisque l’être humain a, en général, un grand besoin de sécurité. 

Devenir une personne flexible va vous demander une plus grande ouverture d’esprit pour être capable de trouver plusieurs solutions à un problème.

Et pour avoir une plus grande ouverture d’esprit, il faut :

  • Etre curieux de tout ;
  • Discuter avec des gens qui ne pensent pas comme vous ;
  • Toujours expérimenter l’inconnu ;
  • Voyager (ça tombe bien, c’est le but de la vanlife) ;
  • Ne JAMAIS au grand JAMAIS cesser de lire et de se former ;

Conseil n°4 : Planifiez votre voyage autant que possible

Pour faire contraste avec la flexibilité, vous avez aussi besoin de sécurité et de planifier les choses.

Travailler à distance en van aménagé et vivre la vanlife vous pousse constamment hors de votre zone de confort. C’est extrêmement épuisant.

De temps en temps, il est bon de retrouver un peu de confort. C’est même super important !

Donc, planifiez votre voyage pour vous aider à :

  • Prendre le temps de trouver des bons spots ;
  • Réfléchir à quand vous allez pouvoir vous recharger en eau ;
  • Savoir si vous allez avoir une connexion internet relativement stable ;
  • Prendre le temps d’appeler des campings pour ne pas à avoir à chercher de nouveaux spots tous les jours.

Conseil n°5 : Ne faites pas comme d’habitude

Couple de digital nomads qui travaillent  sur leur PC dans un café.

Encore une fois, faisons contraste avec le dernier point et rejoignons le conseil n°3 sur la flexibilité et l’ouverture d’esprit.

L’avantage de vivre et travailler dans un van ou un camping-car à plein temps, c’est que vous bougez. Vous allez passer devant des espaces de coworking, des bibliothèques, des gares, des cafés et autres endroits dans lesquels vous pourrez travailler.

Cela vous permettra notamment d’éviter d’avoir à chercher un endroit sécurisé, beau et avec une bonne couverture internet pour travailler. Plutôt pratique si vous n’avez plus d’électricité, que vous avez envie d’être au chaud ou, tout simplement, que vous avez envie de croiser un peu de monde.

Changer vos habitudes vous aidera à devenir une personne plus productive, flexible et ouverte d’esprit.

Conseil bonus pour travailler à distance en van aménagé : équipez-vous

On ne le répétera jamais assez, mais travailler à distance en van aménagé s’accompagne d’une série de défis :

  • Manque de prise de courant pour recharger vos appareils (problématique si vous n’avez plus d’électricité dans les batteries de votre van) ;
  • WIFI de mauvaise qualité ou carrément inexistant ;
  • Signal cellulaire faible ;
  • Chaleur, humidité ou froid ;
  • Arriver en rade d’électricité en plein milieu de la nature et d’une réunion ultra importante ;
  • etc.

Comme vous le voyez, il peut être difficile d’être productif au quotidien si vous n’êtes pas correctement équipé.

Voici donc une petite lise non exhaustive, des objets indispensables pour vivre de la vanlife :

  • Des écouteurs ou un à réduction de bruit (nous utilisons les MOMENTUM True Wireless 2) ;
  • Avoir internet dans son fourgon aménagé (nous avons rédigé un article pour vous y aider) ;
  • Utiliser un VPN pour sécuriser vos données personnelles lorsque vous vous connectez aux réseaux des cafés, gares, bibliothèques, etc. ;
  • Un adaptateur de voyage universel (même si la plupart du temps vous allez recharger vos appareils dans votre van, ça peut toujours servir) ;
  • Une batterie externe solaire (la nôtre prend du temps à recharger au soleil, mais n’en reste pas moins pratique) ;
  • Un disque dur externe résistant (parce que perdre toutes ses données à cause de l’humidité ou de la chaleur, c’est les boules) ;
  • Et bien évidemment, un PC ! 😉

Nous espérons vous avoir donné quelques pistes de réflexion pour vivre et travailler à distance dans un van aménagé ! Si vous avez des questions sur le nomadisme digital, faites-le-nous savoir dans l’espace commentaires ci-dessous.

Et pour aller plus loin, rejoignez d’autres vanlifers et futurs vanlifers en vous abonnement à notre newsletter ; « La Lettre Libre ». On y partage une à deux fois par semaine conseils et astuces pour vivre en van, fourgon aménagé ou camping-car.

Le formulaire d’inscription est juste en dessous 👇

Prêt à changer de vie ?

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque semaine nos derniers articles de blog par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse contact@objectif-vie-en-van.com.

15 Commentaires

  1. Sabine R

    Merci pour cet article qui permet de prendre conscience que tout n’est pas optimal dans cette démarche. Quand c’est un rêve, on a vite tendance à tout idéaliser. Travailler aussi dans des endroits comme les bibliothèques peut être aussi très inspirant. Et je ne jure que pas mon casque Bose à réduction de bruit ! C’est le meilleur ami de ma concentration.
    Bonnes réparations Hermès

    Réponse
    • Johanna & Gabriel

      Exactement oui, on peut assez rapidement déchanter si on idéalise trop ce mode de vie.

      En fait, il y a autant d’inconvénients et d’avantages que dans n’importe quel autre mode de vie. Reste à choisir quels avantages on préfère et quels inconvénients on est prêts à accepter pour choisir la vie qui nous convient à 90%. Nous pour le moment c’est la vanlife 😄

      Oui, un casque à réduction de bruit c’est vraiment la base !

      Et merci, Hermès prend notre de ton commentaire. Il est en train de se faire tout beau de l’intérieur (mécaniquement parlant donc 😉).

      Réponse
  2. Chloé

    Merci pour ces conseils ! Je compte bien tester l’été prochain, mais pour moi le plus grand défi sera : travailler en van AVEC DES ENFANTS 😅.

    Réponse
    • Johanna & Gabriel

      Ah oui, déjà télétravailler en maison ou en appartement avec des enfants n’est pas évident, mais en van ce n’est pas évident du tout du tout !

      Il va falloir profiter des siestes, alterner la garde de tes enfants avec ton partenaire, trouver des activités, etc.

      Si possible, on aimerait que tu nous tiennes au courant de ton aventure via notre page Instagram « Objectif vie en van ». Ca nous intéresse vraiment !

      Réponse
  3. Sophie

    Merci pour cet article! J’adore votre blog et nous espérons arriver à faire vivre cette expérience de vie en van à nos enfants d’ici à 3 ou 4 ans! D’ici là, je vais suivre vos articles qui sont bourrés de bons conseils et je file lire l’article sur comment avoir internet dans son van!

    Réponse
    • Johanna & Gabriel

      Hello Sophie, merci beaucoup pour ton commentaire rempli de gratitude ! 🙏

      Que ce soit de nous ou d’amis vanlifers, nous espérons avoir un article sur la vie en van avec des enfants d’ici 3 à 4 ans alors 😉

      Réponse
  4. Adeline

    Merci pour cet article très intéressant. Il est en effet bon de se rappeler (et d’informer) que le nomadisme, ce n’est pas que du voyage et du bonheur…

    Réponse
    • Johanna & Gabriel

      Non loin de là c’est vrai. Cela dit, c’est un mode de vie qu’on adore et on passe largement au-dessus de tous les petits désagréments du nomadisme digital !

      Réponse
  5. Caroline Goujon

    Merci pour cet article très détaillé et tous vos conseils ! C’est très intéressant de découvrir comment se passe l’organisation du travail en van.

    Réponse
    • Johanna & Gabriel

      Merci à toi Caroline 😀

      Et ce n’est pas toujours évident de bien s’organiser en van. Nous en sommes qu’à nos débuts, donc cet article changement sûrement dans quelques mois 😉

      Réponse
  6. Nicolas ROZALSKI

    Sans déconner, vous avez ASSURE !!! Votre système pour estimer le budget c’est TOP !!

    Réponse
    • Johanna & Gabriel

      Hello Nicolas 👋

      Merci beaucoup, ça nous fait extrêmement plaisir ! On tente de le mettre à jour régulièrement pour rajouter de nouvelles fonctionnalités. Donc, pense à y revenir de temps en temps pour avoir un budget de plus en plus précis 😜

      Et si tu penses qu’il manque des paramètres, pense à nous en faire part également.

      Réponse
  7. Rudy

    Ca donne envie, merci pour toutes ces astuces. Honnêtement, je ne me vois pas adopter ce mode de vie constamment car nous avons pas mal d’animaux. Mais pourquoi pas pendant quelques mois en allant explorer d’autres endroits.

    Réponse
    • Johanna & Gabriel

      On comprend tout à fait oui.

      Il est possible de vivre en van à 100% avec des animaux, mais ça demande une certaine organisation (qui peut être contraignante) :

      – Un chauffage avec un bon thermostat
      – Un lanterneau avec ventilateur
      – Au moins deux fenêtres pour avoir un courant d’air s’il fait trop chaud
      – Installer un système de surveillance pour voir si vos animaux vont bien lorsque vous vous absentez
      – Une bonne isolation (très bonne isolation)

      Réponse
  8. Allan Copywriter

    Et oui, des petites choses auxquelles on ne pense pas forcément ! 😅
    En tout cas ça pourrait bien me servir un de ces quatre ! Merci beaucoup pour cet article. 👍

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez gratuitement nos emails maison

You have Successfully Subscribed!

Recevez gratuitement les indispensables pour un road trip réussi !

You have Successfully Subscribed!

Recevez gratuitement la checklist du digital nomad ! 👇

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Shares
Share This