Comment se laver dans la nature ?

par | Bivouac

Bienvenue sur objectif-vie-en-van.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir nos conseils et nos inspirations gratuitement dans votre boite mail : cliquez ici pour recevoir gratuitement tous nos conseils ainsi que notre eBook « Vanlife Starter Pack » en bonus.

Que ce soit en bivouac, en camping sauvage, en trek, en randonnée et même en road-trip, il est essentiel de savoir comment se laver dans la nature. Ne serait-ce que pour garder une bonne hygiène et éviter des maladies dont nous parlerons un peu plus en détail dans cet article.

Pourquoi garder une bonne hygiène est-il important ?

Nous sommes tous d’accord pour dire que dans notre vie citadine, nous nous lavons beaucoup trop. De plus, nous utilisons des produits toujours plus chimiques. Mais ce n’est pas une raison pour que faire une grève du lavage une fois arrivé en pleine nature.

Premièrement, vous laver va vous aider à garder une bonne hygiène et donc, va augmenter votre confort. Et bien que notre zone de confort soit aussi notre « prison dorée », il est tout de même primordial de se garder une petite zone pour se sentir à l’aise dans son corps et sentir bon !

Ensuite, si vous choisissez de ne pas vous laver, vous allez donc manquer d’hygiène. Et vous aurez de grandes chances d’attraper une petite maladie (qui peut aussi vite devenir grave) :

  • Développement d’eczémas et surtout de mycoses au niveau des pieds.
  • L’humidité favorise le développement des champignons donc : mycoses sur le dos (pityriasis versicolor).
  • Irritations à cause de l’accumulation des sels minéraux qui vont empêcher la peau de respirer correctement.
  • Infections alimentaires à cause des mains sales.
  • Infections urinaires

Et puis outre les infections et les champignons, vos compagnons d’aventure vont vous fuir à cause de votre odeur qui va vite devenir désagréable. Ces odeurs resteront même dans votre sac de couchage ainsi que sur vos vêtement.

Mais pas de panique, nous allons voir comment résoudre tous ces problèmes. A la fin de cet article, vous saurez enfin comment vous laver proprement dans la nature !

Les lecteurs de cet article ont également lu : Perdu dans la nature – les reflexes qui sauvent

Où et comment se laver proprement dans la nature ?

Le lac, notre top des lieux pour se laver dans la nature

Pour avoir de l’eau en illimité et donc, de ne pas être obligé de piocher dans vos réserves, vous pouvez choisir de camper près d’un cours d’eau. Mais attention, cela ne veut pas dire que vous devez vous laver dedans.

Nous vous conseillons de vous mouiller dans le point d’eau, de remplir votre bouteille d’eau (ou bassine) et d’aller vous laver un peu plus loin.

Attention, ne déversez pas votre eau savonneuse dans l’eau, et ne vous rincer pas dans l’eau. Même si votre savon est biodégradable, il reste un produit qui peut abîmer la faune et la flore (bien moins qu’un produit qui ne l’est pas bien évidemment).

Vous pouvez aussi vous servir de vos réserves en eau et en garder une partie pour vous laver.

Top 3 des lieux où se laver dans la nature

Il existe de nombreux endroits pour faire sa toilette. Cependant, une chose est sûre, vous n’aurez pas accès à l’eau chaude. Mais ne vous inquiétez pas, on s’y fait et puis en plus, c’est bon pour la santé !

Se laver dans un lac

L’avantage du lac, c’est qu’il y aura toujours de l’eau. Même s’il n’est pas toujours simple d’y rentrer, vous vous sentirez vraiment propre en sortant ! Ce que nous vous conseillons, c’est de ne pas vous savonner dans l’eau.

Et cela, même si votre savon est naturel. D’ailleurs hors de question de se laver dans la nature avec un savon qui n’est pas biodégradable, mais ça, nous en parlerons dans la suite de l’article.

Se laver dans un ruisseau

Prenez une bouteille, remplissez-la dans le ruisseau, puis décrassez-vous avec. L’avantage avec l’eau d’un ruisseau, c’est qu’elle stagne moins que celle d’un lac et est naturellement filtrée. Vous aurez donc l’impression qu’elle est plus propre (et ça sera sûrement le cas).

Se laver avec l’eau d’une fontaine

Lors de votre voyage, si vous traversez un village, vous y trouverez sûrement une petite fontaine. Même si l’eau n’est pas potable, rien ne vous empêche de l’utiliser pour remplir vos bouteilles et vous laver avec.

Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment faire ses besoins dans la nature ?

Quels produits peut-on utiliser pour se laver dans la nature ?

Le savon bio pour se laver dans la nature

Vous êtes dans la nature, il est hors de question d’utiliser des produits chimiques. Il va donc falloir changer votre mode de vie (si ce n’est pas déjà fait) et passer au biodégradable.

Attention, ça n’excuse pas tout ! Ce n’est pas parce qu’un produit est vendu comme biodégradable que vous pouvez le jeter partout. Cela signifie seulement qu’ils ne possèdent pas de produits chimiques. Mais en jetant votre savon ou vos lingettes biodégradables dans la nature, vous risquez surtout de perturber la faune et la flore qui ne sont pas habituées à recevoir ce genre de produits.

Pour se laver le corps dans la nature

Pour le savon, nous vous conseillons le savon d’Alep qui est un savon dur, 100% naturel composée d’huile d’olive et autres huiles. L’avantage c’est qu’il est assez gros et que vous ne risquez pas de le finir rapidement (à moins de partir plus d’un mois).

En revanche, le petit point faible c’est son poids, si vous devez porter un sac, il faudra compter 200g en plus pour ce savon. Mais rien ne vous empêche de le couper en deux et d’en prendre que la moitié. Surtout si vous partez que 3 jours ou qu’une semaine.

La technique des fleurs de douche

Si vous devez vous laver avec très peu d’eau, la fleur de douche devrait grandement vous aider. Prenez-en toujours deux, c’est une technique que j’ai lu sur le blog de « En Echappée » :

  1. Trempez la première dans un petit bol d’eau puis mouillez-vous
  2. Trempez la seconde dans ce même bol et frottez-y le savon
  3. Savonnez-vous avec cette seconde fleur de douche
  4. Retrempez la première fleur de douche dans le bol d’eau et rincez-vous

Le fait d’avoir deux fleurs de douche va faire en sorte de ne pas mettre du savon dans le bol et ainsi, de ne pas devoir changer l’eau pour vous rincer. Cette technique vous permettra donc d’utiliser beaucoup moins d’eau.

Enfin, pour vous sécher, nous vous conseillons une serviette en microfibre qui est très légère et surtout, qui sèche vraiment très rapidement !

La technique classique du gant de toilette

Pour se laver dans la nature, la technique de la toilette de chat fonctionne très bien. Il vous suffit de vous munir d’un gant de toilette, d’une bouteille d’eau et de savon (ou pas).

Rapide et pratique, cette technique permet de ne pas utiliser trop d’eau tout en restant propre !

C’est LA technique que nous avons utilisé lors de notre road trip d’un mois en voiture aménagée. Nous avions quand même le luxe d’avoir une tente de douche, ainsi qu’une bassine.

Bon parfois, nous nous sommes retrouvés à devoir se laver sur un parking à la va vite : hop on enfile un maillot, l’autre nous cache avec la serviette, on rempli un peu d’eau dans une bassine, on se mouille avec le gant, on se savonne toujours avec le gant, puis on rince et ensuite on se sèche.

Nous avions également une douche solaire, mais nous ne trouvons pas ça très pratique. Personnellement, la nôtre s’est déchirée la première fois que nous avons voulu l’accrocher à un arbre… De plus, si on laissait la douche solaire trop longtemps au soleil (pour que l’eau chauffe) et bien l’eau devenait bouillante et inutilisable.

Nous avons donc une préférence pour la technique du gant de toilette associée à une bassine d’eau froide et du savon de Marseille.

Les produits indispensables pour se laver le corps dans la nature

Voici une liste des produits que nous utilisons ou que nous avons utilisé lors de nos road trips :

Pourquoi favoriser les savons solides ?

Les savons solides ont de nombreux avantages par rapport aux savons liquides :

  • Il prend très peu de place car il est compact,
  • Il est plus léger,
  • Possibilité de le couper pour prendre la quantité souhaité,
  • Dure plus longtemps qu’un savon liquide,
  • Multi-usage : par exemple le savon Dr Bronner’s permet de se laver le corps, les cheveux, les dents, de faire la vaisselle et sert de lessive pour le linge.

Le seul inconvénient est qu’il faut attendre qu’il sèche avant de le ranger. S’il y a du vent, ça prend quelques minutes.

Et pour les cheveux ?

Se laver les cheveux dans la nature, ce n’est pas une mince affaire

Se laver les cheveux lors d’un bivouac ou d’un road trip, ce n’est pas une mince affaire, surtout si comme moi (Johanna) vous avez les cheveux longs…

En effet, il y a plusieurs problèmes : rincer le shampoing est une vraie galère lorsqu’on a pas de pression et ça utilise beaucoup d’eau. Lors de notre road trip en voiture aménagée, j’ai souvent eu du mal à me rincer correctement les cheveux. Le soucis, c’est qu’après on a le crâne qui démange et des petites pellicules blanches apparaissent.

C’est pour cela qu’utiliser les bons produits et les bonnes techniques est très important.

Quels produits peut-on utiliser ?

Shampoing solide ou shampoing liquide ?
  • Shampoing solide : compact, prend peu de place, léger et dure plus longtemps donc économique.
  • Shampoing liquide : plus encombrant sauf si transvasé dans un petite tube de voyage, facile d’utilisation, pas facile à rincer.

L’un et l’autre sont tout aussi efficaces si vous prenez un produit adapté à vos cheveux. L’important pour se laver dans la nature est de choisir un shampoing d’origine 100% naturel (ou presque) ou biodégradable.

L’utilisation d’un shampoing solide peut paraître déroutante si vous avez l’habitude d’utiliser un shampoing liquide, car celui-ci mousse beaucoup moins voire pas du tout.

Certains savons pour le corps peuvent être également utilisé pour les cheveux, c’est le cas du savon de Marseille ou du savon Dr Bronner’s.

Shampoing sec et autres alternatives

Utiliser un shampoing sec permet d’espacer les lavages, de rester « propre » et de sentir. J’utilise souvent cette technique même lorsque nous ne voyageons pas.

Il suffit de secouer, puis de vaporiser le shampoing sec sur les cheveux. Il faut ensuite masser le cuir chevelu quelques instants, puis vous pouvez vous coiffer. Le gras présent sur les racines de vos cheveux a disparu.

Il existe également d’autres alternatives au shampoing sec :

  • La poudre pour bébé : à appliquer de la même manière que le shampoing sec, il suffit de masser quelques minutes le cuir chevelu pour que celle-ci agisse.
  • Le bicarbonate de soude : appliquer la poudre sur vos racines va permettre à celle-ci d’absorber l’excès de sébum.
La technique du bicarbonate de soude

Cette technique consiste à prendre du bicarbonate de soude et à le mélanger à de l’eau (1 volume de bicarbonate pour 3 volumes d’eau). Il faut ensuite appliquer ce mélange sur les cheveux, masser le cuir chevelu et descendre vers les pointes. Il ne reste plus qu’à laisser poser pendant quelques minutes puis à bien rincer.

Ce mélange permet de nettoyer correctement le cuir chevelu de temps en temps. Attention, cette technique étant légèrement agressive pour les cheveux, il est recommandé de ne pas utiliser le bicarbonate de soude plus d’une fois par semaine.

La technique « water only »

Comme son nom l’indique, cette technique consiste à se laver les cheveux uniquement avec de l’eau.

Il suffit de mouiller les cheveux, de masser le cuir chevelu avec le bout des doigts pour faire descendre l’eau et les huiles naturelles du haut du crâne vers les pointes.

Petit conseil sur la température de l’eau : le mieux est de prendre de l’eau tiède (pas toujours facile en bivouac mais faisable avec un réchaud). Attention à ne pas utiliser de l’eau trop chaude qui va enlever les huiles naturelles des cheveux. Une eau trop froide quant à elle, n’éliminera pas correctement les saletés.

Pour en apprendre un peu plus sur cette technique, je vous conseille de lire cet article.

Pour se laver les dents

Pour se laver les dents, c’est la même philosophie que pour le corps : favoriser les produits biodégradables.

Ainsi, certaines personnes feront elles-mêmes leur propre dentifrice. Nous trouvons l’idée assez sympa et nous vous recommandons vivement de le faire. En plus, vous saurez exactement ce qu’il y a dans votre dentifrice. Et vous pourrez même vous la péter si vous partez avec des amis !

Si vous ne voulez pas faire de dentifrice maison, sachez qu’il est possible d’acheter un peu partout des pâtes à dents biodégradables.

Pour ce qui est de cracher, évitez de le faire sur le chemin ou à la vue des gens qui passeront derrière vous. Ce n’est pas forcément agréable de voir des crachats partout. Préférez plutôt derrière un arbre et de préférence, à plus de 50m d’un point d’eau histoire que vos crachats ne soient pas rejetés dans l’eau.

Et si je n’ai pas la possibilité de me laver correctement ?

Quelles sont les zones du corps à laver en priorité ?

Si vous n’avez vraiment pas la possibilité de vous laver la totalité du corps, sachez qu’il y a des zones à laver en priorité :

  • les mains,
  • le visage,
  • les aisselles,
  • les pieds,
  • les parties intimes.

Ce sont les parties qui transpirent le plus et peuvent être en contact avec les bactéries ou les développer à cause de la transpiration. Simplement passer de l’eau sur ces zones va vous aider à garder un minimum d’hygiène jusqu’au lendemain.

Comment se laver sans eau ?

Lorsque vous n’avez pas de point d’eau à proximité et que vous ne voulez pas piocher dans vos réserves d’eau, il vous reste toujours une solution : les lingettes humides biodégradables. Ces dernières peuvent même vous servir à faire vos besoins dans la nature.

Elles vont vous permettre de vous rafraîchir et de sentir bon. Le point positif : facile à transporter. L’inconvénient : elles sont à usage unique. Attention biodégradable ne veut pas dire qu’on peut les jeter n’importe où, il est hyper important d’emporter ses déchets et de les mettre à la poubelle.


En résumé, il y a pleins de manière de se laver dans la nature : en utilisant l’eau d’un lac, avec un gant de toilette et du savon, avec une bassine et des fleurs de douche, sans savon ni shampoing, sans eau… Le plus important c’est de veiller à toujours utiliser un produit biodégradable !

Pour la dernière petite astuce : coupez-vous les ongles avant de partir, rasez-vous (toutes les parties du corps) pour éviter d’avoir à le faire en plein milieu de la nature et coupez un peu vos cheveux (nécessite moins d’eau pour le rinçage)

Il faut garder en tête qu’avoir une bonne hygiène réduit l’apparition de maladies.


Et voilà, vous savez maintenant comment avoir une bonne hygiène même en pleine nature lors d’un bivouac ou d’un road trip.

N’hésitez pas à partager avec nous toutes vos astuces en commentaire et à partager cet article autour de vous s’il vous a plu !

Pensée spécialement pour vous

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Et apprenez en plus sur la vanlife !

Ce formulaire vous permet de recevoir nos conseils, inspirations et astuces réguliers sur la vie à bord d’un véhicule aménagé et nos offres de produits et services afin de vous aider à avancer dans ce domaine. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un clic. En savoir plus (mentions légales).

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment faire ses besoins dans la nature ? - Objectif vie en van - […] Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment se laver dans la nature ? […]
  2. Faire du bivouac : les règles à connaître - Objectif vie en van - […] Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment se laver dans la nature ? […]
  3. Conseils pour une installation de bivouac réussie - Objectif vie en van - […] Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment se laver dans la nature ? […]
  4. ► Avantages et inconvénients de la vie en van - Objectif vie en van - […] Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment se laver dans la nature ? […]
  5. 7 plantes comestibles et simples à reconnaître - Objectif vie en van - […] Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment se laver dans la nature ? […]
  6. Perdu dans la nature : les réflexes qui sauvent - Objectif vie en van - […] Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment se laver dans la nature ? […]
  7. Comment faire la vaisselle à la main rapidement ? – Meilleur - […] Plus… […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement les indispensables pour un road trip réussi !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest