13 manières de financer son projet vanlife

par | Jan 6, 2023 | Vanlife

Bienvenue sur objectif-vie-en-van.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir nos conseils et nos inspirations gratuitement dans votre boite mail : cliquez ici pour recevoir gratuitement tous nos conseils ainsi que notre eBook « Vanlife Starter Pack » en bonus.

Se lancer dans la vie en van peut faire peur, surtout lorsqu’on pense à toutes les dépenses que cela peut engendrer : achat d’un véhicule, coût de l’aménagement, frais de carburant, frais du quotidien dans des pays avec un coût de la vie plus élevé, etc. 

C’est un projet qui demande une réflexion et surtout un peu d’anticipation.

Vous vous demandez peut-être comment réunir assez d’argent pour oser se lancer et vivre l’aventure de sa vie ? Si c’est le cas, la suite de l’article devrait vous intéresser.

Et si vous avez besoin d’avoir une estimation du budget dont vous auriez besoin pour mener ce projet à bien, nous vous invitons à tester gratuitement notre calculateur de budget « vie en van ». Le résultat reste une estimation, mais vous donnera un ordre d’idée.

Nous allons maintenant vous partager 13 manières de financer votre projet vanlife ! 

13 manières de financer son projet vanlife

Avoir un emploi à distance en tant que salarié 

femme buvant son café en travaillant depuis son ordi dans son van aménagé

Avec le covid, le télétravail s’est largement démocratisé. Beaucoup d’entreprises se sont rendu compte qu’elles pouvaient faire des économies sur la location de bureau en mettant certains de leurs employés en télétravail. Évidemment, il faut que l’activité puisse se faire à distance. 

C’est une chance énorme pour les nomades !

Si vous travaillez dans une entreprise qui propose déjà le télétravail à hauteur d’une à deux journées par semaine, vous devez tenter votre chance ! Prenez rendez-vous avec vos responsables, et exposez-leur votre projet. Peut-être qu’ils accepteront que vous travailliez en full remote (uniquement en télétravail).

Sinon, vous pouvez chercher un job salarié à distance, sur Indeed par exemple. Certaines entreprises n’ont pas de locaux et font travailler tous leurs salariés à distance. 

Attention, certaines entreprises obligent leurs salariés à avoir une adresse fixe où travailler. Donc, n’oubliez pas d’expliquer votre projet avant de vous engager pour être sûr d’être sur la même longueur d’onde.

Les avantages de cette solution ? La possibilité de travailler en tant que salarié et d’avoir tous les avantages qui vont avec ce statut : un salaire fixe tous les mois, des primes, une mutuelle, des cotisations pour la retraite…

Vous pouvez alors voyager et travailler en même temps. Pendant la journée, vous travaillez, depuis votre fourgon, un café ou un espace de co-working, et le soir vous pouvez changer de spot, profiter de la nature, etc.

L’inconvénient ? Vous allez avoir besoin d’une connexion internet stable. Et vous devez trouver une bonne organisation pour travailler correctement et efficacement.

C’est une super manière de financer son projet vanlife : vous pouvez alors continuer à avoir un revenu fixe chaque mois tout en voyageant à travers le monde. Cela vous procure une certaine stabilité, qui évite bien du stresse.

Se lancer en tant que freelance 

homme travaillant dans son fourgon avec son ordinateur, en tant que digital nomad pour financer son projet vanlife

Si vous avez des compétences dans certains domaines, vous pouvez vous lancer en tant que freelance. Vous pouvez vendre vos compétences à des entreprises ou à des particuliers ayant besoin de vos services.

Comment faire ? Il faut que vous soyez déclaré en tant que travailleur indépendant auprès de l’Urssaf. Vous obtenez votre numéro de siret et pouvez ensuite vendre vos compétences. Pour cela, vous pouvez vous créer un compte sur certaines plateformes : Malt, Fiverr… et postuler à certaines missions.

Quelles compétences est-il possible de vendre ? Tout un tas de compétences sont recherchées : en photographie, copywritting, développement web, montage photo ou vidéo, traduction, marketing digital, community management, web design…

Débuter en tant que freelance n’est pas toujours simple. En effet, il n’est pas toujours facile de se faire une place, surtout sur ces plateformes où il y a beaucoup de concurrences, avec parfois d’autres freelances qui bradent les prix.

Si vous n’avez pas de compétence(s) à vendre, attendez avant de continuer votre lecture. Vous devez réfléchir à ce que vous aimez faire, ce qui vous plait, notamment sur le web. Aimez-vous écrire ? Aimez-vous le design ? 

Même si vous n’avez pas encore ces compétences, vous pouvez toujours les acquérir. Formez-vous en autodidacte, sur internet vous trouverez tout le contenu nécessaire pour acquérir des compétences, qu’il est ensuite possible de vendre en freelance.

C’est un statut qui permet de gagner de l’argent tout en voyageant, vous devenez alors ce qu’on appelle « digital nomad ». Vous gérez vos propres missions, êtes libres de les accepter ou non, fixez vos propres prix. 

Les inconvénients ? Tout d’abord, vous devez bénéficier d’une connexion internet stable pour pouvoir travailler sur le web. Ensuite, le salaire dépend de vos missions. Vous pouvez faire 2000 € un mois et 10 € le mois suivant.

Un article qui peut vous intéresser : 12 métiers à faire en tant que digital nomad.

Se lancer en tant qu’entrepreneur

homme buvant son café devant son ordinateur dans son camping car

Si vous vous sentez entrepreneur dans l’âme et que vous avez un projet d’entreprise auquel vous croyez, alors lancez-vous ! 

Vous pouvez créer votre propre business : 

  • lancer votre e-commerce ;
  • monter votre agence web digital ;  
  • vendre des produits physiques ;
  • faire du dropshipping ;
  • devenir formateur en ligne ;
  • développer tout autre projet web ;
  • devenir créateur de contenu sur les réseaux sociaux ; 
  • développer un blog pour partager votre passion (et le monétiser), attention cela ne rapporte pas beaucoup d’argent, c’est surtout un complément de revenus associé au fait de partager vos connaissances et votre passion avec des gens qui ont les mêmes centres d’intérêt ; 
  • et tout un tas d’autres projets d’entrepreneuriat.

Vous pouvez tout à fait financer votre projet vanlife de cette manière, cela demande juste beaucoup de persévérance et de motivation.

Les avantages ? Vous êtes libre, vous pouvez gérer votre temps comme vous l’entendez, vous pouvez choisir vos clients. Vous pouvez travailler d’où vous voulez donc vous avez la possibilité de travailler dans votre fourgon à condition d’avoir accès à internet.

Les inconvénients ? Lorsque vous lancez votre société, cela peut prendre du temps avant que vous ne puissiez gagner assez d’argent pour subvenir à tous vos besoins. De plus, vous n’aurez pas de salaire fixe tous les mois.

Combiner cette activité avec quelques économies est sûrement l’une des meilleures manières de financer un projet vanlife.

 Devenir digital nomad vous intéresse ? Voici notre guide pour devenir digital nomad en 2023.

Les emplois saisonniers

femme faisant les vendanges pour financer son projet vanlife
Photo de Árpád Czapp sur Unsplash

Beaucoup de vanlifers choisissent cette solution pour financer leur projet vanlife ! 

Un emploi saisonnier est un emploi/poste qui revient chaque année à la même période selon les saisons.

Quelques exemples d’emplois saisonniers : animateur de camping, faire les récoltes, serveur l’été dans les bars ou restaurants, travailler dans les hôtels pendant la période estivale, travailler dans une station de ski, ou encore être saisonnier dans les parcs d’attractions… 

Les secteurs qui recrutent le plus sont : le tourisme, le monde agricole ou le commerce.

Postuler pour un emploi saisonnier vous permet de travailler pendant 4 à 6 mois au même endroit, parfois logé gratuitement (ou avec un emplacement pour votre fourgon dans lequel vous pouvez vivre). Cela vous permet de gagner de l’argent et de mettre de côté.

Vous pouvez ensuite voyager les autres mois de l’année grâce à vos économies.

Les avantages ? 

  • La possibilité de découvrir différents jobs chaque année, dans différentes régions ;
  • Alterner entre travail et voyage dans l’année ;
  • Lors que vous voyagez sur vos économies, vous pouvez profiter à fond de votre aventure.

Utiliser ses économies

petite fille mettant de l'argent dans sa tirelie combi van
Photo de Annie Spratt sur Unsplash

Bien évidemment, se lancer dans la vie en fourgon aménagé ne se fait pas du jour au lendemain, c’est un projet qui demande un peu d’anticipation. 

Si vous choisissez cette solution pour financer votre fourgon et votre voyage, vous devez mettre de l’argent de côté tous les mois (dans la limite de ce qu’il est possible d’économiser). 

Comment faire des économies ? Tout simplement en se serrant la ceinture et en réduisant les frais inutiles donc en repensant vos dépenses. Vous allez devoir réfléchir avant d’acheter quelque chose et vous posez des questions : est-ce réellement utile ? est-ce indispensable ? 

Il est tout à fait possible de voyager en comptant uniquement sur ces économies. Enfin, cela dépend du montant de vos économies. Mais par exemple, vous pourriez espérer voyager environ 9 ou 10 mois à 2 avec 10 000 € d’économies (sans compter l’achat et l’aménagement du fourgon).

Attention, vous devez garder en tête que si vous choisissez cette solution, le voyage ne sera que temporaire. Vous ne pourrez pas voyager indéfiniment en ne comptant que sur vos économies.

Si au terme de votre voyage, vous avez envie de réitérer l’expérience, vous allez devoir chercher un autre moyen de financer votre projet : chercher un emploi à distance par exemple. Ou bien travailler 1 an, le temps de vous constituer une nouvelle enveloppe voyage.

Faire un prêt à la consommation 

banquier remplissant des papiers

Emprunter l’argent dont vous avez besoin pour financer votre projet vanlife peut-être une solution envisageable. Avec l’argent, vous pourriez acheter l’utilitaire de vos rêves, l’aménager et voyager.

Pour cela, vous pouvez demander un rendez-vous avec votre banquier et lui expliquer votre projet. Sinon, rapprochez d’un organisme de crédit à la consommation, il est possible que les taux soient plus intéressants.

Attention tout de même, il va falloir être en mesure de rembourser ce prêt, ne vous endettez pas. Vous devez donc réfléchir aux différents moyens qui sont à votre disposition pour rembourser comme il se doit.

Sinon, il est également possible d’acheter un véhicule de loisir à crédit directement chez le concessionnaire. Ou bien de faire une location avec option d’achat.

Trouver un sponsor

fourgon sponsorisé avec deux personnes debout sur le toit

Si vous avez un projet de voyage ou de vie en fourgon aménagé qui pourrait intéresser une entreprise ou une marque, vous pouvez essayer de trouver un sponsor qui pourrait vous aider à financer votre projet en échange de visibilité sur vos réseaux sociaux ou sur votre blog.

Certaines entreprises proposent d’envoyer du matériel (électrique par exemple) gratuitement en échange de visibilité sur les réseaux sociaux.

Vous devez constituer un dossier de sponsoring et le présenter à différentes entreprises. Le but est d’apporter une réelle valeur ajoutée à votre sponsor, vous devez donc lui présenter un projet en accord avec ses valeurs et lui apportant quelque chose de concret.

Trouver le bon sponsor n’est pas facile, certains ont tendance à imposer leurs propres règles (destinations, spot pour la nuit…) et il est possible que cela ne corresponde finalement pas au voyage que vous aviez en tête.

De plus, aller au contact des entreprises n’est pas toujours simple. Vous pouvez vous sentir illégitime, avoir l’impression de « gratter » de l’argent ou avoir peur d’être considéré comme un « influenceur ».

Orientez-vous d’abord vers les petites entreprises, ce sont celles qui ont le plus besoin de visibilité et qui seront le plus à l’écoute de votre proposition et de votre projet.

Vendre ses biens 

homme qui cherche un vinyle dans un stand de brocante
Photo de Clem Onojeghuo sur Unsplash

Se lancer dans la vie en van, c’est l’occasion de se débarrasser de toutes ces choses dont on ne se sert plus et surtout dont on ne pourra plus se servir dans un fourgon. 

Vous n’aurez sûrement plus besoin de votre téléviseur, de votre réfrigérateur, de votre machine à laver, de votre lave-vaisselle, de votre canapé, de vos meubles… Vous pouvez les mettre en vente sur des sites d’occasion comme : Leboncoin, Vinted, Marketplace. Ou bien les vendre en foire à tout. 

La vente d’objets d’occasion est de plus en plus répandue, ça tombe bien ! 

Vous pouvez garder quand même quelques meubles ou objets utiles, et demander à des proches s’ils peuvent les stocker pour vous.

Si vous êtes propriétaire de votre logement, vous pouvez mettre en vente celui-ci. L’argent de la vente vous servira à financer votre projet vanlife : l’achat de votre fourgon, l’aménagement et quelques années de vie sur les routes.

Si vous possédez une voiture, vous pouvez également la mettre en vente. L’argent de la vente sera un très bon apport pour commencer votre nouvelle vie.

Avant de vous débarrasser de toute votre vie (logement, voiture, électroménager), vous devez vous poser les bonnes questions, et être sûr de votre choix. 

Si vous n’êtes pas totalement sûr, la prochaine solution peut vous aider ! 

Mettre son logement ou sa voiture en location 

échange de clé quand location de maison
Photo de Alena Darmel: Pexel.

Pour financer votre vie sur les routes, vous pouvez choisir de mettre votre logement ou votre voiture en location.

Pour la voiture : 

Vous pouvez utiliser des plateformes spécialisées dans la location de voiture entre particuliers. Par exemple, OuiCar.fr propose ce service. Vous pouvez fixer le prix de location, déposer une annonce sur leur site et accepter ou non directement depuis votre smartphone.

Lors d’une location à un particulier, vous êtes couvert par l’assurance AXA partenaire du site.

C’est une petite astuce qui peut vous permettre de gagner un peu d’argent, cela peut aller de 300 € à plus de 1000 € par mois selon le modèle de voiture, la ville dans laquelle vous proposer la location et si des gens louent votre voiture tout le mois ou non.

Pour le logement : 

Si vous êtes propriétaire de votre logement, cela est plus simple. Vous pouvez louer votre maison ou appartement via Airbnb, Leboncoin, ou bien faire appel à une conciergerie (pour la location courte). Vous pouvez également louer votre logement à l’année à des particuliers en passant par une agence immobilière (attention aux frais).

L’argent que vous récupérez chaque mois peut soit vous servir à rembourser votre prêt immobilier, soit vous servir à financer votre vie quotidienne sur les routes.

Si vous n’êtes pas propriétaire, cette option est également envisageable, mais moins facile à mettre en place. Vous allez devoir demander l’autorisation à votre propriétaire, car cela s’apparente à de la sous-location. Cela n’est pas très rentable puisque l’argent de la location servira à payer votre loyer. 

Avez-vous besoin de garder votre logement (si vous êtes locataire) si vous partez vivre en van pour une durée indéterminée ? 

Mettre son véhicule aménagé en location lorsqu’il n’est pas utilisé

homme avec torchon sur l'épaule devant le van qu'il a loué
Photo de WantTo Create sur Unsplash

Ce n’est pas vraiment une manière de financer son projet, mais c’est une manière d’amortir les frais d’achat et d’entretien du fourgon.

Si celui-ci n’est pas votre logement principal, et que vous ne voyagez pas dedans à l’année, vous pouvez le louer lorsque vous ne l’utilisez pas.

Vous pouvez déposer une annonce sur des sites comme Wikicampers, Yescapa ou encore Leboncoin. Passer par un site spécialisé (Wikicampers ou Yescapa) est recommandé pour éviter tout souci de dégradation du véhicule.

Louer votre fourgon à un particulier va vous permettre de récupérer un peu d’argent.

Trouver un partenaire de voyage

un homme et une femme dans un fourgon aménagé souriants et allongés

Voici une nouvelle manière de financer son projet vanlife : partager les frais.

En effet, si vous êtes seul(e), vous pouvez chercher un partenaire de voyage, un partenaire avec qui partager le projet de A à Z.

Être deux vous permettra de diviser tous les frais par deux (et d’avoir de la compagnie aussi !) 

C’est un peu comme une colocation, mais dans un van. Vous achetez le camion à deux, payez l’assurance à deux, et participez à parts égales à tous les autres frais.

Il va juste falloir trouver quelqu’un de confiance, avec qui vous avez à peu près les mêmes centres d’intérêt, mais surtout les mêmes attentes concernant la vie en fourgon. Et vous mettre d’accord sur les destinations de votre voyage.

Le crowdfunding (cagnottes collaboratives)

couple assis à l'entrée de leur fourgon aménagé

Si vous n’arrivez pas à réunir la somme suffisante, vous pouvez créer une cagnotte collaborative en ligne et proposer à vos proches de participer au financement de votre projet.

Le financement participatif est de plus en plus répandu. Notamment dans le financement de projet à but humanitaire ou environnemental. Donner un objectif précis à votre projet vanlife peut inciter les gens (même ceux que vous ne connaissez pas) à participer au financement de celui-ci, surtout s’ils croient en vous et au message que vous voulez faire passer.

Il existe de nombreuses plateformes de cagnotte en ligne, en voici quelques-unes : Leetchi, Lepotcommun, Ulule,…

Partir à la « one again »

deux fourgons garés sur la plage avec deux personnes dessus

Si toutes ces manières de financer votre projet vanlife ne vous conviennent pas, vous pouvez toujours partir à la « one again » et voir où cela vous mène !

Le principe ? S’acheter un fourgon avec le peu d’argent qu’on a et partir, sans prêter attention à la partie financière. Il est tout à fait possible de trouver un fourgon non aménagé pour moins de 3000 € sur Leboncoin. Il vous suffit ensuite de l’aménager sommairement.

Le van devient alors votre maison. Vous pouvez profiter des bons côtés de la vie en van (et aussi des mauvais malheureusement) et lorsque vos comptes sont à sec, vous vous arrêtez et vous cherchez (et trouvez 🤞) un emploi pour quelques mois le temps de renflouer les caisses.

Cette solution est faite pour vous si vous êtes un peu « one life », un peu « on a qu’une seule vie », que vous n’avez pas peur de vous retrouver sans argent et que vous aimez le challenge et le risque.

En revanche si vous avez besoin de sécurité et de confort, ce n’est vraiment pas une solution qui est faite pour vous. Cela risque de vous amener beaucoup de stresse.

Si vous choisissez cette solution, sachez que dans tous les cas, vos habitudes, votre manière de vivre/voyager et votre manière de consommer va s’adapter à votre budget.

Les éléments à prendre en compte dans la partie financement du projet vie en van

van combi garé devant un plan d'eau

Réfléchir au financement d’un projet aussi important peut prendre du temps et beaucoup d’énergie. Nous voulons vous faciliter la tâche, pour cela, nous allons détailler les éléments que vous devez prendre en compte lorsque vous allez essayer de budgétiser ce projet.

Voici ce que vous devez prendre en compte lors de votre réflexion sur la partie financière du projet : 

Le coût d’achat du véhicule

Celui-ci diffère selon le modèle de van, fourgon, ou camping-car que vous visez. 

Si vous choisissez un fourgon d’occasion, vous avez une chance de limiter les frais. Voici un article dans lequel nous évoquons 7 conseils pour dénicher le bon fourgon d’occasion

Choisir le véhicule qui vous correspond n’est pas toujours simple, c’est pour cela que nous avons écrit cet article : Choisir le fourgon idéal étape par étape.

Le coût de l’aménagement du fourgon

Évidemment aménager un fourgon a un certain coût : matériaux, outils, main d’œuvre. Pour vous aider à budgétiser cette partie, nous avons écrit un article sur les coûts moyens de l’aménagement d’un fourgon étape par étape : coût de l’isolation, du revêtement mural, de l’installation électrique, etc. 


Combien coûte l’aménagement complet d’un fourgon ?


Vous pouvez faire l’aménagement vous-même même si vous n’avez pas toutes les compétences nécessaires d’ailleurs cette solution allège la facture. 

Voici un article avec 8 conseils pour aménager un van quand on a un petit budget.

Ou bien vous pouvez choisir de faire appel à un aménageur, mais attention cette solution coûte un peu plus cher. 

💡 Pour vous aider à choisir entre faire l’aménagement vous-même et faire appel à un professionnel de l’aménagement, nous avons écrit 2 articles :

Le coût de la vie quotidienne 

Là-dedans nous incluons le coût de la nourriture, des produits d’hygiène, des laveries automatiques, de l’eau, du carburant, des loisirs… Tout ce qui constitue votre quotidien et vous coûte de l’argent.

Le coût des abonnements

 Quelques abonnements ne peuvent être évités : l’assurance de votre fourgon, la mutuelle, l’abonnement téléphonique, l’abonnement internet. Il faut également comptabiliser les abonnements liés aux plateformes de streaming…

Conclusion

Comme nous venons de le voir dans cet article, se lancer dans l’aventure de la vie en fourgon aménagé est en fait un projet qui demande de l’anticipation, quelques adaptations et un peu d’argent quand même.

Certaines des manières de financer votre projet vanlife présentées dans cet article sont plus orientées vers le financement de l’achat et de l’aménagement du fourgon : c’est notamment le cas du prêt à la consommation, de l’achat à crédit, des économies, et du fait de vendre ses biens.

Tandis que d’autres sont plus orientés sur le financement de la vie quotidienne en fourgon comme le fait de travailler à distance soit en tant que freelance, entrepreneur ou salarié en remote ou bien la location de votre appartement ou voiture.

Pour notre part, nous avons utilisé nos économies pour acheter notre fourgon et finir de l’aménager et nous sommes entrepreneurs (créateurs de site web optimisés pour le référencement, créateurs de plans de communication multicanal pour les entreprises, et créateurs de contenus) pour financer notre vie quotidienne sur les routes. 

Nous espérons que cet article vous a rassuré sur ce gros point d’angoisse que peut être le financement du projet vanlife.

Croyez en vos rêves, si vous le voulez vraiment, vous trouverez le moyen de le réaliser ! 

Même si vous avez un petit budget, sachez que la vie en fourgon ne vous est pas inaccessible. Vous pourriez toujours adapter votre manière de vivre à votre budget, par exemple, si votre budget est limité certains mois, vous pouvez réduire vos déplacements (le carburant est l’un des plus gros postes de dépense en fourgon).

Cet article vous donne 13 astuces pour économiser de l’argent lors d’un road trip.


N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions par email ([email protected]), nous nous ferons un plaisir d’y répondre. Notre objectif premier est vraiment de vous accompagner dans votre projet et de vous aider à vous lancer dans l’aventure de la vie en fourgon aménagé

À bientôt, 
Johanna & Gabriel

Pensée spécialement pour vous

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Et apprenez en plus sur la vanlife !

Ce formulaire vous permet de recevoir nos conseils, inspirations et astuces réguliers sur la vie à bord d’un véhicule aménagé et nos offres de produits et services afin de vous aider à avancer dans ce domaine. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un clic. En savoir plus (mentions légales).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement les indispensables pour un road trip réussi !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest