Hiverner son fourgon aménagé en hiver : guide pratique

par | Vanlife

Bienvenue sur objectif-vie-en-van.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir nos conseils et nos inspirations gratuitement dans votre boite mail : cliquez ici pour recevoir gratuitement tous nos conseils ainsi que notre eBook « Vanlife Starter Pack » en bonus.

L’été est parti pour laisser place au froid. Pluie et neige sont donc au rendez-vous.

Le début de l’hiver marque pour certains vanlifers la fin des virées en fourgon aménagé et le début d’un repos hivernal souvent bien mérité.

Cependant, si vous souhaitez retrouver votre van en bon état dès le retour des beaux jours; il va être important de suivre nos conseils pour un bon hivernage.

Cela garantira une certaine longévité à votre véhicule de loisir. Parce que qui dit bon entretien, dit aussi moins de pannes.

Ainsi, prenez une bonne boisson chaude et un peu d’huile de coude et… en voiture Simone ! 🚐

Préparer l’hivernage de son fourgon aménagé

89,9% d’un bon hivernage réside dans sa préparation.

Si vous ne prévoyez pas d’utiliser votre véhicule durant toute la saison froide, un bon nettoyage d’automne s’impose.

Nettoyer entièrement l’intérieur de son fourgon aménagé

Commençons donc par l’intérieur de votre van aménagé.

💡 Si vous êtes comme nous et que vous détestez le ménage, voici une petite astuce pour aller plus vite :

Avancez par bloc de tâches.

C’est-à-dire, commencez par tout ranger. Et seulement après, vous pourrez tout laver.

Par exemple, imaginons que vous veniez de vider votre frigo. Ne le lavez pas tout de suite. Assurez-vous d’abord d’avoir rangé tout l’intérieur de votre véhicule. Vous pourrez ensuite laver tout votre intérieur en même temps.

C’est ce qu’on appelle du « batching ».

Cette technique a été très fortement médiatisée pour le batch cooking ; le fait de faire à manger pour toute la semaine le même jour.

Ca permet de gagner un temps fou.

Vous l’aurez compris, la première étape est de tout ranger.

Etape 1 : Ranger entièrement l’intérieur son véhicule de loisir avant de l’hiverner

Dans un premier temps, passez partout afin de mettre à la poubelle ce qui doit être mis à la poubelle.

N’oubliez pas de faire le tri bien évidemment.

Jetez un coup d’œil dans vos placards ainsi que dans votre frigo. Partez à la recherche de nourriture pour éviter d’inviter, sans le faire exprès, rongeurs et autres animaux à festoyer dans votre maison roulante.

Stockez chez vous le plus d’objets possible (chargeurs, ustensiles de cuisine, livres, etc.). Essayez d’avoir un van totalement vierge.

Cela sera plus facile pour le ménage. Vos objets vous remercieront également.

En effet, très peu d’objets aiment le froid et l’humidité.

Etape 2 : Que faire de la literie et des habits ?

Si possible, entreposez chez vous la literie et les habits. Dans votre van, ils prendront l’humidité.

Si vous n’avez pas de place chez vous, mettez vos habits dans un sac sous vide avec des pastilles antimites.

Répétez l’opération pour les housses de couette et les taies d’oreillers.

Pour ce qui est du matelas est des oreillers, le but du jeu va être qu’ils touchent le moins possible aux parois de votre véhicule ; toujours pour éviter qu’ils prennent l’humidité.

Pour cela, il va falloir les séparer et les surélever.

De notre côté, nous mettons des briques en dessous de notre matelas pour favoriser une bonne circulation d’air. Nous faisons de même pour les oreillers.

Dernier conseil pour le matelas, ne déposez rien de lourd dessus au risque de le déformer. Encore une fois, ce conseil est valable pour toute votre literie.

Trouvez un peu d’inspiration pour préparer vos prochains road trip.

Etape 3 : Le grand lavage

Avant d’hiverner votre fourgon aménagé, place à l’étape tant redoutée ; le grand lavage (ou ménage… comme vous voulez).

Ce dernier doit être profond et minutieux.

Outre le fait qu’il vous permettra d’éviter que de la nourriture traîne et que des rongeurs s’installent, il vous permettra également de prêter attention à tous les recoins de votre van.

Vous pourrez ainsi voir s’il ne commence pas à y avoir des problèmes :

  • Fuite d’eau
  • Vis dévissées
  • etc.

Ne laissez rien au hasard. Tout votre van doit être passé au crible :

  • Placards
  • Tiroirs
  • Frigo
  • Sous le lit
  • Derrière les meubles (si possible)
  • Dans tous les coins, même les plus petits

Pendant votre ménage, si vous n’avez pas l’impression d’être de la police criminelle, c’est que vous devez continuer 😉

Dans un fourgon aménagé, la partie cuisine est souvent la plus sale. Notamment à cause des éclaboussures et des projections de gras.

Nous vous conseillons donc d’utiliser un mélange de vinaigre blanc et d’eau. Ce dernier vous permettra d’éliminer toutes les tâches. Oui, même les plus coriaces.

Les placards et les meubles peuvent être lavés avec ce même mélange.

En revanche, si ces derniers sont en bois, préférez imbiber une brosse à poils souples de savon noir et d’eau chaude.

Afin d’éviter la moisissure dans votre réfrigérateur, lavez-le avec un mélange de détergent et de javel. L’extérieur peut également être lavé avec ce mélange. Avant votre lavage, veillez à ce que la température à l’intérieur de votre frigo soit à température ambiante. Pour vous en assurer, laissez la porte ouverte pendant que vous lavez les autres parties de votre van.

Pour le reste, passez simplement l’aspirateur.

Bien laver l'intérieur de son fourgon aménagé avant l'hivernage

Etape 4 : Dévisser les bouteilles de gaz

Vous pouvez choisir de laisser vos bouteilles de gaz durant toute la période d‘hivernage de votre fourgon aménagé. Cela n’a pas d’importance.

En revanche, nous vous conseillons de dévisser la lyre afin d’éviter que le joint ne colle.

Ca ne nous est encore jamais arrivé. Néanmoins, ça va être notre premier hivernage. Nous allons donc suivre toutes les indications à la lettre.

Etape 5 : Nettoyer les réservoirs d’eau

Afin d’éviter la prolifération de bactéries dans vos réservoirs d’eau durant l’hiver, pensez à bien les laver.

Pour cela, commencez par vider toutes vos cuves ; eau propre, eaux grises et eaux noires si vous avez des toilettes chimiques.

Réalisez un mélange d’eau tiède, de vinaigre blanc et de bicarbonate de soude. Versez ce dernier dans les canalisations. Ainsi, vous vous assurerez que les bactéries ne se développent pas.

Enfin, veillez à bien purger toutes les canalisations pour éviter que le gel ne les fissure ou ne les casse.

Etape 6 : Faire face à l’humidité dans son van en hiver

Un dernier point important pour que l’hivernage de votre fourgon aménagé se fasse dans les meilleures conditions qu’il soit ; faire face à l’humidité.

Ouvrez légèrement votre lanterneau pour laisser passer l’air. Profitez-en pour laisser vos placards, vos tiroirs et votre frigo ouverts. Ca ne leur fera pas de mal. Bien au contraire.

Nous avons également fait l’acquisition d’un absorbeur d’humidité. C’est un petit sac contenant des granulés et c’est censé absorber l’humidité.

On ne sait pas si c’est vraiment efficace. Ainsi, on va justement l’essayer cet hiver. Et on mettra à jour l’article au printemps.

En attendant, n’hésitez pas à nous faire parvenir vos retours sur cette technique.

C’est fini pour la partie intérieure de votre fourgon aménagé. Vous pouvez maintenant passer au nettoyage extérieur.

L’hiver ne signifie pas forcément la fin des virées en fourgon aménagé. Vous pouvez aussi voyager grâce à notre sélection de livres vanlife 😀

Faire face à l'humidité en hiver dans son fourgon aménagé

Nettoyer l’extérieur de son fourgon aménagé avant l’hivernage

Croyez-nous, le plus gros est fait.

Maintenant, il s’agit de laver la carrosserie.

Pour cela, rien de plus simple ; commencez par donner une bonne douche à votre véhicule. Un tuyau d’arrosage fera l’affaire. On évitera un jet trop puissant au risque d’inonder le fourgon par les grilles d’aération.

Ensuite, prenez un sceau. Mettez-y du savon noir ainsi que de l’eau tiède et frottez.

N’oubliez aucune partie :

  • Toit
  • Pare-brise
  • Rétroviseurs
  • Soubassements

Remarquez que nous avons mis le toit en premier. Ce n’est pas un hasard. C’est juste du bon sens. Si vous ne comprenez pas pourquoi, nous vous laissons le loisir de vous occuper du toit en dernier 😉.

Profitez de ce lavage pour vérifier l’étanchéité des joints. Une fois cette vérification effectuée, lubrifiez les joints. Cela évitera qu’ils collent et qu’ils craquèlent.

Nous utilisons du WD-40.

Enfin, si vous le pouvez, prenez également le temps de camoufler ou d’enlever les rayures de la carrosserie. Ce n’est pas très long et ça fait un bon coup de propre.

Que faire des batteries de son fourgon aménagé pendant l’hiver ?

Même inutilisées, les batteries se déchargent.

Pour ce qui est de celle de votre véhicule, nous vous conseillons de la débrancher afin de la stocker à l’abri du gel. Le mieux est de la rechercher entièrement avant le stockage et de régulièrement vérifier que la tension ne descende pas en dessous de 12.5V.

Cela se fait très facilement avec un voltmètre.

Vous pouvez également la laisser brancher à un chargeur de maintien de charge.

Pour ce qui est des batteries auxiliaires, ça va être exactement le même sort que pour la batterie moteur. Et ce, même si vous disposez d’un panneau solaire.

Gardez en tête que les batteries sont fragiles et n’aiment ni le froid ni l’humidité.

Les points essentiels pour bien préparer votre hivernage

Votre van est bientôt prêt pour passer la saison froide en toute sécurité. Il reste cependant quelques points sur lesquels nous aimerions bien insister.

Allez faire le plein afin d’éviter l’accumulation de poussière dans le réservoir. Cela pourrait former une couche semblable à de la boue qui risquerait d’endommager votre moteur lors du redémarrage.

Surgonflez de 25% vos pneus. Vous limiterez ainsi la déformation des gommes due au stationnement prolongé. SI vous le pouvez, positionnez votre fourgon sur des cales.

Enfin, mettez votre véhicule à l’abri. Le mieux est de le mettre dans un garage sec et ventilé. Cependant tout le monde n’en possède pas un.

Vous pouvez donc vous contenter d’une housse. Dans ce cas, faites attention à ce qu’il y ait un espace entre cette dernière et le véhicule. Vous pourrez ainsi assurer un flux d’air permanent.

Et voilà, vous êtes fin prêt pour l’hivernage de votre fourgon aménagé.

Les points essentiels pour bien préparer votre hivernage de votre fourgon aménagé

Pendant l’hiver

Ce qui est bien avec la préparation que vous venez d’effectuer, c’est que vous n’avez presque plus rien à faire jusqu’à la belle saison.

Voici cependant quelques points à surveiller régulièrement. Toutes les 3 semaines par exemple :

  • Vérifiez que l’humidité n’est pas trop présente à l’intérieur de l’habitacle. Si c’est le cas, c’est sûrement que votre van n’est pas assez aéré. Peut-être aussi qu’il faut changer l’absorbeur d’humidité.
  • Rebranchez la batterie moteur et roulez un petit peu. Vos pneus ainsi que toute la mécanique vous remercieront.
  • Si nécessaire, remettez du WD-40 sur tous les joints (portes, vitres, lanterneau…).

Les autres solutions d’hivernage

Gardiennage chez un professionnel

Vous ne disposez pas de garage ou d’un abri extérieur ? Vous ne souhaitez pas laisser votre véhicule sous une bâche ? Dans ce cas optez pour le gardiennage.

C’est le fait de stocker votre véhicule chez un tiers.

Nous vous conseillons la plateforme « Mon Hangar » qui vous met en relation avec des agriculteurs disposant d’un hangar. En moyenne, comptez 40€ par mois.

Vous pouvez également vous tourner vers des entreprises spécialisées. Cela vous coûtera plus cher (70€ par mois en moyenne), mais vous assurera probablement une meilleure qualité de gardiennage.

Nous vous conseillons de commencer vos recherches en demandant à votre famille ou à vos amis.

Louer son fourgon aménagé

Enfin, la dernière option est de louer votre fourgon aménagé durant la période hivernale. L’avantage, c’est que ça vient compléter vos revenus.

Cependant, bien souvent, la location peut faire peur. De nombreux propriétaires préfèrent donc passer à côté. En effet, ils ont peur que le locataire casse le véhicule ou parte avec.

Pourtant, les plateformes proposant la location sont très fiables. Ils vérifient l’identité du locataire et lui demandent une caution.

Si l’aventure vous tente, voici quelques sites sur lesquels vous pourrez louer votre bien :

Finalement, comment hiverner son fourgon aménagé ?

89,9% d’un bon hivernage de votre fourgon aménagé réside dans la préparation.

Ainsi, commencez toujours par un gros nettoyage de l’intérieur de votre véhicule. Passez partout et ne laissez rien au hasard.

  • Placards
  • Frigo
  • Cuves d’eau
  • Literie

Une fois l’intérieur propre, vous pouvez passer à l’extérieur. Faites prendre une bonne douche à votre van avant de le savonner avec du savon noir et de l’eau tiède.

Débranchez toutes les batteries et chargez-les avant de les stocker. Surgonflez vos pneus de 25%. Faites le plein. Lubrifiez les joints.

Pendant l’hivernage, n’hésitez surtout pas à rouler un peu. Au moins une fois toutes les 3 ou 4 semaines.

Avez-vous d’autres conseils à donner pour hiverner votre fourgon aménagé ?

Pensée spécialement pour vous

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Et apprenez en plus sur la vanlife !

Ce formulaire vous permet de recevoir nos conseils, inspirations et astuces réguliers sur la vie à bord d’un véhicule aménagé et nos offres de produits et services afin de vous aider à avancer dans ce domaine. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un clic. En savoir plus (mentions légales).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement les indispensables pour un road trip réussi !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest