Isoler son van : quels matériaux choisir ?

par | Nov 9, 2023 | Aménagement

Bienvenue sur objectif-vie-en-van.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir nos conseils et nos inspirations gratuitement dans votre boite mail : cliquez ici pour recevoir gratuitement tous nos conseils ainsi que notre eBook « Vanlife Starter Pack » en bonus.

Lors de l’aménagement d’un fourgon, il y a des étapes incontournables, et l’isolation en est une !

Isoler son van n’est pas une option et pourtant certaines personnes pensent que cela est facultatif. Ne pas isoler son fourgon fait partie des 19 erreurs à ne pas faire lors de l’aménagement d’un van.

En effet, l’isolation d’un van est essentielle pour maintenir une température confortable à l’intérieur, réduire la condensation et optimiser la consommation d’énergie, ce qui est crucial pour une vie nomade agréable et durable.

Lorsqu’on commence à se renseigner, on peut vite être perdu. En effet, il existe différentes combinaisons d’isolants et personne n’arrive à déterminer laquelle est la meilleure. 

En fait, chaque combinaison a ses avantages et ses inconvénients. Ce qu’il faut réellement comprendre, c’est l’importance de l’isolation et pourquoi certains isolants sont moins efficaces.

Nous allons essayer de vous orienter sur les isolants à favoriser pour isoler son van et ceux à éviter, et sur les principales caractéristiques à prendre en compte pour faire le bon choix.

Il existe deux types d’isolants

Les matériaux isolants peuvent être séparés en deux types : les isolants synthétiques et les isolants naturels. Chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. 

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques sont des matériaux fabriqués à partir de composants artificiels ou synthétiques. Ils sont notamment conçus pour offrir une isolation thermique élevée.

Exemples d’isolants synthétiques 

  • Mousse de polyuréthane (PU) ;
  • Polystyrène expansé (EPS) ;
  • Mousse de polyéthylène réticulé (XPS) ;
  • Laine minérale (laine de verre et laine de roche) ;
  • Armaflex AF ;

Avantages 

Ils offrent généralement d’excellentes performances en termes d’isolation thermique, sont souvent résistants à l’humidité, légers et peu encombrants. Ils peuvent être un bon choix si l’espace intérieur est limité et si vous recherchez une haute efficacité thermique.

Inconvénients

Certains isolants synthétiques peuvent contenir des produits chimiques et peuvent dégager des composés organiques volatils (COV) qui peuvent affecter la qualité de l’air intérieur du fourgon.

Ils sont souvent fabriqués à partir de matériaux pétrochimiques, ce qui a un impact environnemental négatif. De plus, de nombreux isolants synthétiques sont inflammables, ce qui peut poser un risque en cas d’incendie.

Les isolants naturels 

Les isolants naturels sont comme leur nom l’indique, fabriqués à partir de matériaux naturels et renouvelables, ce qui les distingue des isolants synthétiques. Ces matériaux sont souvent considérés respectueux de l’environnement, car leur production a généralement un impact moindre sur la planète. C’est cette raison qui pousse de nombreux vanlifers à se tourner vers ce type d’isolant pour isoler l’intérieur de leur fourgon en limitant leur impact sur l’environnement.

Exemples d’isolants naturels 

  • Laine de mouton ;
  • Laine de chanvre ;
  • Laine de coton recyclé ;
  • Liège expansé ;
  • Fibre de bois ;
  • Paille ;

Avantages

Les isolants naturels sont généralement considérés comme plus respectueux de l’environnement, renouvelables, et peuvent offrir d’excellentes propriétés d’isolation thermique et acoustique. Ils conviennent particulièrement bien si vous recherchez une option écologique et un isolant qui dure dans le temps.

Inconvénients

Certains isolants naturels peuvent être sensibles à l’humidité, aux nuisibles ou à la moisissure, ce qui nécessite une gestion et une ventilation appropriées. De plus, ils sont parfois plus chers que les isolants synthétiques.

Quels sont les matériaux les plus utilisés (et les plus efficaces) pour isoler son fourgon ?

L’Armaflex AF

rouleau armaflex pour isoler son van
mon-fourgon.shop

C’est un matériau isolant en mousse élastomère synthétique, de plus en plus utilisé pour l’isolation thermique et acoustique des vans aménagés. Découvrons ensemble ses différentes qualités : 

Tout d’abord, l’Armaflex est un isolant résistant à l’humidité qui est doté d’un frein vapeur intégré pour protéger de la condensation (idéal pour l’intérieur d’un van où l’humidité et la condensation sont des problèmes fréquents). Et même en cas d’exposition à l’humidité, il ne perd pas en efficacité et aide à prévenir les problèmes de moisissures puisqu’il est imputrescible. 

L’Armaflex a une conductivité thermique relativement basse (environ 0,034 W/(m.K)), ce qui signifie qu’il offre de bonnes performances d’isolation thermique. Il contribue à maintenir une température intérieure stable en réduisant les variations de température dues aux conditions extérieures.

C’est un des meilleurs isolants thermiques. Mais c’est aussi un très bon isolant phonique. Il contribue à réduire le bruit à l’intérieur du van, améliorant ainsi le confort.

De plus, c’est un isolant mince, qui permet de gagner de l’espace. L’Armaflex est idéal pour les fourgons avec peu de surface aménageable et peu de charge utile puisqu’il est assez léger.

Concernant sa pose, il est flexible et peut être découpé pour s’adapter aux zones irrégulières du van, ce qui facilite grandement son installation. Cela limite également la création de ponts thermiques.

L’Armaflex est connu pour sa durabilité. Il résiste à l’usure et à la dégradation, ce qui signifie qu’il peut maintenir ses performances d’isolation pendant de nombreuses années.

En revanche, le prix au m² est assez élevé (entre 15 et 30€/m²). C’est un des isolants les plus chers du marché.

Le liège projeté

isolation d'un fourgon avec du liège projeté
mon-fourgon.shop

Le liège projeté est un matériau isolant qui est fabriqué à partir de granules de liège expansé mélangés à de la colle à base d’eau et projetés sur une surface pour former une couche isolante continue. Il est de plus en plus utilisé comme isolant pour l’aménagement de vans en raison de ses propriétés avantageuses : 

Tout d’abord, le liège projeté offre d’excellentes performances en termes d’isolation thermique. Il a une conductivité thermique relativement faible (environ 0.039W/mK)), ce qui signifie qu’il contribue à maintenir une température intérieure stable en toutes circonstances.

Il offre également de bonnes performances en termes d’isolation acoustique. En effet, il contribue à réduire significativement les bruits extérieurs (route, pluie, voix…) et à améliorer le confort sonore à l’intérieur du van.

Le liège est considéré comme étant plus résistant à la détérioration que de nombreux autres matériaux d’isolation. Il est résistant à l’humidité, mais n’est pas totalement imputrescible (résistant à la pourriture et à la décomposition causée par les champignons ou les moisissures). En effet, il peut devenir vulnérable à la moisissure et à la détérioration s’il est exposé à une humidité prolongée et à des conditions humides.

Il est également considéré comme un matériau écologique, car il est renouvelable et biodégradable, ce qui le rend populaire pour l’aménagement de van.

Concernant son application, elle est relativement simple. Le liège projeté peut-être pulvérisé ou projeté directement sur les surfaces du van pour former une couche continue d’isolation. Cela limite la création de ponts thermiques. 

C’est un isolant léger et qui n’empiète pas beaucoup sur la surface aménageable. 

Attention, le prix est un peu élevé. De plus, cet isolant est souvent couplé à un autre isolant plus épais. 

Le liège expansé

liège expansé isolant pour isoler son van
liege24.fr

Le liège expansé est un matériau isolant d’origine naturelle fabriqué à partir de granules de liège qui sont traités pour former un isolant thermique léger et résistant. Il a de nombreux avantages :  

Tout d’abord, c’est un très bon isolant thermique, il a une conductivité thermique relativement basse (environ 0.040 W/(m.K)). Cela signifie qu’il réussit à maintenir une température stable à l’intérieur peu importe les conditions extérieures. 

De plus, il propose un déphasage d’environ 13h, ce qui est excellent.

Comme le liège projeté, le liège expansé est conçu pour être résistant à l’humidité, mais une exposition prolongée à l’eau peut finir par affecter ses propriétés d’isolation.

C’est un bon isolant thermique, et également un bon isolant acoustique.

Le liège expansé étant d’origine naturelle, il est renouvelable et permet de limiter son impact sur l’environnement (attention tout de même au type de colle utilisée). 

Concernant sa pose, il peut être découpé pour d’adapter aux formes et surfaces du van, ce qui facilite le processus d’installation et permet de limiter les ponts thermiques.

C’est un matériau isolant connu pour sa durabilité, il est efficace pendant des années et des années, sans bouger.

Les prix sont relativement moins élevés que le liège projeté. Pour du liège expansé, il faudra compter entre 7 et 12€/m².

La laine Biofib trio (chanvre/coton/lin)

laine biofib trio un matériau isolant pour fourgon
leroymerlin.fr

La laine Biofib trio est un matériau isolant naturel fabriqué à partir de fibres végétales, principalement du chanvre, du coton et du lin, qui sont des matériaux renouvelables et respectueux de l’environnement. Ce matériau est régulièrement utilisé pour l’isolation de van, notamment pour ses nombreuses qualités : 

Tout d’abord, elle est fabriquée à partir de matériaux renouvelables et biologiques, ce qui en fait un choix écologique. Elle ne contient pas de produits chimiques nocifs et contribue à réduire l’empreinte carbone de votre projet d’aménagement. 

De plus, la laine Biofib trio se distingue par ses excellentes capacités d’isolation thermique, grâce à sa faible conductivité thermique (environ 0.038 W/(m.k)). Cela signifie qu’elle joue un rôle essentiel dans le maintien d’une température intérieure stable.

Elle joue également un rôle essentiel dans l’isolation phonique du van.

La laine Biofib présente une résistance accrue à l’humidité par rapport à certains autres isolants naturels en raison de son processus de fabrication spécifique. En effet, elle peut tolérer des conditions d’humidité élevée sans perdre ses propriétés d’isolation.

C’est un isolant léger et facile à poser. La laine peut être découpée pour s’adapter aux zones irrégulières du van : l’intérieur des portes arrière, les longerons, les coins…

La laine Biofib trio est connue pour sa durabilité. Elle conserve ses propriétés d’isolation thermique et acoustique pendant de nombreuses années. Et résiste plutôt bien aux vibrations.

Elle est surtout utilisée pour compléter une isolation faite en liège expansé, liège projeté ou Armaflex.

Son prix est très raisonnable, il faut compter environ 7€/m².

Les caractéristiques à prendre en compte lorsqu’on choisir un isolant pour son fourgon

Le choix d’un isolant ne doit pas être pris à la légère. Voici les caractéristiques que vous devez prendre en compte : 

La toxicité 

La toxicité est un critère à prendre en compte. En effet, certains isolants peuvent contenir des substances chimiques ou des composés qui sont nocifs, tels que des gaz toxiques, des particules en suspension dans l’air, des substances cancérigènes ou des irritants pour la peau, les yeux ou les voies respiratoires. Lorsque ces substances sont libérées dans l’air ou sont en contact avec des personnes, elles peuvent poser des risques pour la santé. Pour limiter les risques, vérifiez les composants d’un isolant avant de l’acheter.

Attention également à la colle utilisée pour poser vos isolants.

La capacité thermique

La capacité thermique (C) d’un matériau isolant se réfère à sa capacité à stocker de la chaleur (et à protéger votre intérieur de celle-ci). Elle est généralement exprimée en joules par kelvin (J/K) ou en kilojoules par kelvin par kilogramme (kJ/K·kg). Plus spécifiquement, il s’agit de la quantité d’énergie thermique que le matériau peut absorber sans que sa température ne change de manière significative.

Une capacité thermique élevée signifie que le matériau peut stocker davantage de chaleur pour une variation donnée de la température et qu’il contribuera à maintenir une température intérieure stable. 

La conductivité thermique 

La conductivité thermique, également appelée coefficient de conductivité thermique ou lambda (λ), est une propriété fondamentale d’un matériau isolant. Elle mesure sa capacité à conduire la chaleur. Elle s’exprime en watts par mètre-kelvin W/(m.K) et indique la rapidité avec laquelle la chaleur se propage à travers un matériau donné. 

Plus la conductivité thermique d’un matériau est basse, plus il est isolant, car il résiste davantage à la transmission de la chaleur.

La conductivité thermique est un facteur essentiel à prendre en compte lors du choix d’un matériau isolant, car elle a une influence directe sur l’efficacité de l’isolation. 

Pour exemple, les meilleurs isolants ont une conductivité thermique qui se situe entre 0,034 (Armaflex) et 0,040 (ce qui est très faible).

La résistance thermique 

La résistance thermique, souvent notée sous le symbole « R » et mesurée en mètres carrés par watt (m²·K/W), est une propriété des matériaux isolants qui quantifie leur capacité à résister au transfert de chaleur. En d’autres termes, la résistance thermique d’un isolant mesure sa capacité à ralentir la perte de chaleur ou le gain de chaleur à travers lui.

Plus la résistance thermique est élevée, plus l’isolant est efficace pour maintenir une différence de température entre deux côtés.

Elle est principalement liée à la conductivité thermique du matériau et à son épaisseur. Elle est calculée en divisant l’épaisseur de l’isolant (en mètres) par sa conductivité thermique (exprimée en watts par mètre-kelvin, W/m·K).

La formule est la suivante :

formule

L’opposition à la diffusion de la vapeur d’eau 

L’opposition à la diffusion de la vapeur d’eau (Sd) est une propriété importante à considérer lorsqu’on parle d’un isolant thermique. Elle mesure la capacité d’un matériau isolant à résister à la diffusion de la vapeur d’eau à travers lui (sur une certaine épaisseur). 

Plus la valeur de Sd est élevée, plus le matériau est imperméable à la vapeur d’eau. Cela signifie que le matériau empêche la vapeur d’eau de pénétrer à travers lui.

Le déphasage

Le déphasage fait référence au retard temporel entre la variation de la température extérieure et la variation correspondante de la température intérieure d’un espace isolé. 

En d’autres termes, c’est le temps qu’il faut pour que la chaleur se propage à travers un matériau isolant et atteigne l’intérieur de van. Il est exprimé en heure. 

Un matériau isolant qui présente un déphasage plus long permet de maintenir la température intérieure plus stable en réduisant l’impact des fluctuations de température extérieure. 

Il vaut mieux favoriser les isolants qui ont un déphasage d’environ 8 à 10h.

La densité du matériau

La densité du matériau s’exprime en kg/m3 et correspond à la masse de l’isolant. Plus ce chiffre est élevé, plus l’isolant va avoir un déphasage long et plus il va vous protéger de la chaleur/du froid extérieur. Par exemple, le liège expansé a une densité de 120kg/m3 et offre un déphasage long.

Attention au poids lors de l’aménagement du fourgon. Le poids de l’isolation compte dans le poids total de l’aménagement. Il vaut mieux privilégier les isolants de moins de 150kg/m3 (ou 150kg/m3 maximum) pour ne pas trop alourdir le van.

La résistance au feu 

La résistance au feu est la capacité d’un matériau à résister à l’incendie et à ralentir ou prévenir la propagation du feu. C’est un critère important, notamment parce que personne n’est à l’abri d’un dysfonctionnement au niveau de votre installation électrique : une petite étincelle suffit pour que tout s’enflamme.

La résistance au feu est évaluée selon diverses normes et classifications, notamment en fonction de sa capacité à résister aux flammes, à la chaleur et à la propagation du feu.

La durabilité

Lorsque l’on dépense une certaine somme d’argent, nous voulons forcément des matériaux qui durent dans le temps. Le but n’est pas de refaire la totalité de l’isolation chaque année. 

Il faut savoir que certains matériaux ne résistent pas bien à l’humidité et sont susceptibles de pourrir. Cela peut former de la moisissure qui est nocive pour votre système respiratoire. Vous n’aurez pas d’autres choix que de refaire votre isolation.

De plus, certains isolants ont tendance à se tasser avec le temps et les vibrations, ce qui entrave leur efficacité.

La clé ? Opter pour des isolants imputrescibles et qui ont une bonne résistance aux vibrations.

Quels sont les isolants les moins efficaces ?

La ouate de cellulose 

panneaux de ouate de cellulose
kenzai.fr

La ouate de cellulose n’est pas le meilleur choix pour isoler un van. 

Pourquoi ? Eh bien, d’abord, elle ne résiste pas bien à l’humidité. Cela peut favoriser la formation de moisissures et représenter un danger pour votre santé. De plus, lorsqu’elle absorbe l’humidité, elle a tendance à gonfler et cela peut créer des déformations dans la structure de l’aménagement. Enfin, toujours à cause de l’humidité, elle peut devenir nocive pour la carrosserie, favorisant l’apparition de rouille.

La ouate de cellulose est également un isolant lourd, qui peut considérablement peser dans le poids total de votre aménagement. 

Le polystyrène 

panneaux de polystyrène
amazon.fr

Le polystyrène, malgré son poids léger, n’est pas très efficace pour l’isolation d’un fourgon. Pourquoi ? Eh bien, tout d’abord parce qu’il peut être sensible à l’humidité et favoriser l’apparition des moisissures.

Mais également parce que les plaques de polystyrène sont fragiles. En effet, le polystyrène s’effrite assez facilement et les vibrations ne vont pas l’aider. 

De plus, il n’est pas facile à manier. Cela veut dire qu’il ne peut pas se glisser partout et peut favoriser la création de ponts thermiques, notamment dans les longerons.

La laine de verre et la laine de roche

laine de roche pour à ne pas utiliser pour isoler son van
leroymerlin.fr

La laine de verre et la laine de roche, malgré leur efficacité dans certaines situations, ne sont pas les meilleurs choix pour l’isolation d’un van. En effet, pour la même raison que les deux matériaux précédents, elles ne résistent pas bien à l’humidité. Cela peut causer des problèmes de santé dus aux moisissures. 

De plus, le déphasage de ces matériaux est plutôt rapide. Cela signifie que les fluctuations des températures extérieures se ressentent rapidement à l’intérieur du van. 

La laine de verre et la laine de roche peuvent être plus lourdes que certains autres matériaux isolants. Et ce sont des matériaux qui ont tendance à occuper plus d’espace en raison de leur épaisseur (environ 45mm) par rapport à d’autres isolants, ce qui peut réduire l’espace intérieur utilisable dans le van. 

Ces isolants vont avoir tendance à se tasser avec les vibrations du camion.

Le multicouche

materiauxnet.com

Le multicouche, même s’il peut sembler pratique et abordable, n’est pas la solution idéale. Il faut savoir que le multicouche est un isolant mince, composé de plusieurs couches de matériaux réflecteurs, séparées par des espaces d’air ou de mousse. Il est conçu pour réduire la chaleur transmise par rayonnement thermique en réfléchissant la chaleur. Simplement, pour être efficace, il nécessite deux centimètres d’air de chaque côté. Cela réduit la surface habitable du fourgon.

De plus, c’est un isolant qui a fait ses preuves par fortes chaleurs, mais qui est beaucoup moins efficace face au froid. Si jamais il est en contact avec de la condensation ou de l’humidité, il perd également en efficacité. 

Enfin, cet isolant mince ne permet pas d’insonoriser l’intérieur du fourgon.

Quel est le meilleur combo pour isoler son van ? 

Le meilleure combo pour isoler son van est : 

👉 Une couche de liège projeté ou d’Armaflex AF couplé à une couche plus épaisse de fibre végétale comme la laine Biofib’trio (composée de chanvre, de coton et de lin) ou de la laine de bois. 

Le liège projeté et l’Armaflex étant des isolants avec un prix relativement élevé, voici une alternative tout aussi efficace : 

👉 Une couche de liège expansé couplé à une couche plus épaisse de laine Biofib trio.

Les avantages de ce combo 

  • Impacte limité sur l’environnement (sauf pour l’Armaflex) ; 
  • Assure un déphasage plus long et offre donc des températures plus stables à l’intérieur ; 
  • Assure une bonne résistance à l’humidité ;
  • Limite les ponts thermiques (notamment avec le liège projeté qui peut se poser facilement partout ou la laine Biofib) ; 
  • C’est un combo qui dure dans le temps, malgré les vibrations, les isolants ne bougeront pas et seront toujours aussi efficaces.

Même si ce combo assure une bonne résistance à l’humidité, vous devez absolument aérer régulièrement. Et si vous prévoyez de vivre ou de voyager dans des pays humides, vous pouvez ajouter un frein vapeur à votre aménagement et acheter un déshumidificateur. Cela va assurer la durabilité de vos isolants.

D’ailleurs, pour limiter l’apparition de condensation et d’humidité, vous devez aérer régulièrement, peu importe les isolants que vous avez choisis. 

L’isolation en 3 couches 

De nombreux aménageurs particuliers utilisent cette technique de l’isolation en 3 couches. Cela consiste à isoler son van avec 3 couches différentes, voici la décomposition : 

  • Une mince couche d’un isolant imputrescible (qui résiste à l’humidité et ne pourrit pas) : entre 1 et 2 cm. Cela peut être par exemple du liège expansé, du liège projeté ou bien de l’Armaflex.
  • Une couche plus épaisse d’un isolant en fibre végétale (comme de la laine de bois, de chanvre…) ; 
  • Du lambris ou un autre revêtement en bois. Cette couche sert surtout à protéger l’isolation et à assurer l’esthétisme.

Certaines personnes choisissent d’ajouter un frein vapeur entre la deuxième couche d’isolant et le revêtement mural (lambris). Le frein vapeur est une “feuille” qui permet d’éviter la formation de condensation. Il est le bienvenu lors d’une isolation faite avec le combo liège expansé et laine Biofib trio par exemple.

Mais au fait, à quoi sert l’isolation ? 

homme qui est en plein dans la pose de l'isolant dans son fourgon

Contrairement à ce que l’on peut penser, isoler son fourgon n’est pas une option. En effet, même si vous comptez utiliser votre van uniquement pendant la belle saison, il doit être isolé. Particulièrement pour éviter de mourir de chaleur à l’intérieur.

L’isolation sert notamment à éviter les gros écarts de température. Elle permet de maintenir une température correcte à l’intérieur du van. Qu’il fasse très froid ou très chaud dehors, avec une bonne isolation, la température intérieure sera toujours correcte.

L’isolation permet également de limiter la condensation et l’humidité (qui est un danger pour votre santé) et de limiter l’apparition de rouille.

De plus, isoler son van, c’est faire des économies de chauffage et de climatisation. 

Lorsque vous installez une bonne isolation, celle-ci vous sert également d’isolation phonique. C’est-à-dire que cela insonorise l’intérieur du fourgon contre les bruits provenant de l’extérieur : la route, le vent, la pluie…

Isoler entièrement son fourgon est vraiment important, car il faut savoir que dans un utilitaire, la chaleur se transmet par conduction. Cela veut dire qu’elle passe par la carrosserie et les vitres. 

Lors de cette étape, n’oubliez pas d’isoler le plancher du fourgon et de limiter la création de ponts thermiques, car ce sont des erreurs communes.

Parlons budget : quel montant prévoir pour isoler son van ?

En fait, il est assez difficile de répondre à cette question, car le montant total pour isoler son van peut varier en fonction de plusieurs critères. 

Voici les critères qui peuvent impacter le prix : 

La taille du fourgon 

Vous aurez besoin d’isoler au minimum les murs et le sol (certains isolent également le plafond). En fonction de la taille de votre fourgon, vous n’avez pas la même surface à isoler. L’isolation d’un Renault Trafic coûtera moins chère que l’isolation d’un Renault Master (l2h2 ou plus) avec matériaux équivalents.

Les matériaux choisis 

Les différents matériaux isolants n’ont pas du tout les mêmes prix. Si vous avez un petit budget, certains matériaux sont plus adaptés : le multicouche ou la laine. Certains autres isolants demandent un peu plus de budget, mais reste abordable, c’est notamment le cas du liège expansé. Et si votre budget est assez conséquent, vous pourrez opter pour de l’Armaflex AF ou du liège projeté.

Attention, il faut savoir que l’isolation d’un van est souvent une combinaison de plusieurs isolants. Il faut prendre cela en compte dans le chiffrage.

Le marchand chez qui vous achetez vos matériaux isolants 

Certains magasins qui vendent des isolants ont tendance à surfer sur la « mode » et à pratiquer des prix élevés. Prenez le temps de comparer les prix au m2 des différents marchands.

_______________

Pour l’isolation complète de votre fourgon, il faudra compter entre 400€ et 1000€. Cette fourchette vous donne un aperçu, mais vous pouvez très bien réussir à isoler efficacement votre fourgon pour moins de 300€. Vous devez noter que le prix total ne définit pas la qualité et l’efficacité de votre isolation.

Conclusion

En fait, vous l’aurez compris, l’isolation parfaite n’existe pas. Il n’y a pas de bons et de mauvais choix. Il existe une multitude d’isolants et de combinaisons d’isolants qui ont fait leurs preuves. Chaque matériau isolant a ses avantages et ses inconvénients. 

Malgré cela, une combinaison d’isolants se détache du lot : le combo liège expansé (ou liège projeté) couplé à de la laine naturelle (Biofib’trio, laine de bois, chanvre, lin…). 

C’est un combo efficace, abordable et durable.

Beaucoup d’aménageurs particuliers mettent en place l’isolation en trois couches : un isolant fin et imputrescible, un isolant plus épais en fibre végétale et un revêtement en bois.

Le choix des matériaux isolants est un choix personnel, qui se fait en fonction de ses besoins, de l’espace disponible et de son budget.

Pour que votre isolation soit optimale, vous devez choisir des isolants ayant une conductivité thermique (λ) basse (entre 0.034 et 0.040, c’est très bien), une résistance thermique (R) élevée et un déphasage long (entre 8 et 10h pour un bon isolant).

Les isolants doivent également avoir une valeur d’opposition à la diffusion de la vapeur d’eau (Sd) élevée, pour limiter tout risque de moisissures. 

Attention, la manière de poser les isolants a également un impact sur l’efficacité de votre isolation.

Si vous souhaitez aller plus loin sur le sujet, nous vous conseillons de jeter un coup d’oeil à ces articles :

Isolation du fourgon aménagé – Levanmigrateur ;
Isolation thermique fourgon – Mon-fourgon-aménagé.

N’hésitez pas à poser toutes vos questions en commentaire ou par email : [email protected]. Nous vous répondrons sous quelques jours.

À très bientôt,
Johanna & Gabriel

Johanna et Gabriel de "Objectif vie en van"

Johanna et Gabriel

Nous sommes les fiers propriétaires d’Hermès, un Iveco 35-8 de 1996, et les conteurs d’aventures de la vie en van. Notre transition de la vie sédentaire à la vie nomade en van est née d’une soif de liberté géographique.

🌱 Notre mission sur « Objectif Vie en Van » ?
Éveiller l’inspiration et montrer que, grâce à l’audace, une vie hors des conventions est non seulement réalisable mais aussi profondément épanouissante.

📍 Notre leitmotiv ?
La vie nomade de vos rêves est plus accessible que vous ne le pensez.

🚀 Déjà, plus de 95 000 lecteurs par mois nous font confiance.
Rejoignez cette belle aventure!

Nos ebook

4.95 

6.95 

Ebook freelance en van : de l'idée à l'indépendance totale

9.99 

Ebook freelance en van : de l'idée à l'indépendance totale

3.99 

Pensée spécialement pour vous

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

Et apprenez en plus sur la vanlife !

Ce formulaire vous permet de recevoir nos conseils, inspirations et astuces réguliers sur la vie à bord d’un véhicule aménagé et nos offres de produits et services afin de vous aider à avancer dans ce domaine. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un clic. En savoir plus (mentions légales).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Rejoignez notre Forum des Passionnés de Véhicules Aménagés !

Participez aux discussions, échangez des conseils et partagez vos aventures avec d'autres passionnés.

Découvrir le Forum

Pin It on Pinterest